Couverture de DEAR BRIDGET, I WANT YOU (Penelope Ward & Vi Keeland)

Que les fans de Penelope Ward et Vi Keeland se réjouissent, le duo d’auteurs vient de révéler la couverture de leur prochain roman: DEAR BRIDGET, I WANT YOU qui sortira le 18 septembre 2017 en VO.

 

DearBridgetBookCover5x8_HIGH.jpg

Trame (VO):

 
 
 
Dear Bridget,
I’m writing this letter because it’s highly doubtful I’ll ever garner the courage to say this to your face.
So, here goes.
We’re totally wrong for each other. You’re the proper single mum with a good head on your shoulders. I’m just the carefree British doctor passing through town and temporarily living in your converted garage until I head back to England.
But here’s the thing… for some bloody reason, I can’t stop thinking about you in very inappropriate ways.
I want you.
The only reason I’m even admitting all of this to you right now is because I don’t believe it’s one-sided. I notice your eyes when you look at me, too. And as crass as I appear when we’re joking around about sex, my attraction to you is not a joke.
So, what’s the purpose of this note? I guess it’s a reminder that we’re adults, that sex is healthy and natural, and that you can find me just through the door past the kitchen. More specifically, it’s to let you know that I’m leaving said door cracked open from now on in case you’d like to visit me in the middle of the night sometime.
No questions asked.
Think about it.
Or don’t.
Whatever you choose.
It’s doubtful I’ll even end up sliding this letter under your door anyway.
–Simon
 
****
À propos de la couverture:
Modèle: Philip Van den Hoogenband – Chadwick Models Melbourne
 
Photographe: Brian Jamie
 
Cover Designer: Letitia Hasser, RBA Designs
 
****
 
Liens de pré-commande:
 
En exclusivité sur iBooks ➜ http://smarturl.it/y4x3xi
 
Ajoutez-le à votre liste Goodreads ➜ http://bit.ly/2sGTkg9
 
Amazon (broché)➜ http://amzn.to/2sGyJbZ
(pas de pré-commande en ebook sur Amazon)
 
****
Pour tout savoir sur les dernières actus de Penelope et Vi (Mailing List et alertes parution: http://bit.ly/2nAnobD
 
 

Suivre Penelope Ward et Vi Keeland:

 
 
Penelope Ward
www.angelarowlings.com
Facebook:
 
Facebook Fan Group:
 
 
 
Instagram: @penelopewardauthor
 
 
 
 
 
Facebook:
 
 
Twitter: @vikeeland
 
Instagram: @Vi_Keeland
 
 

Teaser: Damaging Me (Savor Us #2) d’Emily Snow

DAMAGING ME, le prochain roman d’Emily Snow et deuxième tome de la série Savor Us, sort le 20 juillet 2017!

 

Trame (VO):

Useless. 
Brilliant. 
Sexy. 
Uncontrollable. 

From the childhood foster homes he was bounced around to, the one love he lost and hordes of nameless groupies, even his own bandmates—Your Toxic Sequel’s drummer, Sinjin Fields, has been called it all. That doesn’t include the names he calls himself. He knows he’s an addict—knows he’s damaged goods. He doesn’t care, though; drowning out the world numbs him. And for Sin, that’s the closest he’ll get to happiness. 

When a drug-fueled confrontation nearly costs him his closest friend and bandmate, Sinjin is faced with no other choice but to confront each screwed-up facet of who he is and how he got there. What he never expected to encounter was Zoe—an over-achieving, fresh-faced violin prodigy who can’t seem to stay away from him. Not that Sinjin wants her to. She reminds him of the undamaged part of himself. Makes him feel emotions he didn’t know he could feel. 

Possessive. 
Protective. 
Love? 

And Sinjin will battle every demon haunting him so he doesn’t have to let that go. 

****

Voici donc en attendant un beau teaser:

Damaging Me Teaser Move

 

 

Ajoutez-le à votre PAL: http://bit.ly/2rWiTK2

 

 

À propos de l’auteure:

Emily Snow est l’auteure, entre autres, de Friction et Distraction, et les lecteurs français vont enfin pouvoir découvrir sa plume grâce aux éditions J’ai Lu, puisque la sortie de Devoured, le premier tome de la série Devoured, est prévue pour novembre 2017!

 

 Suivre Emily Snow:

Twitter: @emilysnowbks
Facebook: https://www.facebook.com/EmilySnowBooks/
Amazon: http://amzn.to/2jgw7ub
Site Internet: http://emilysnowbooks.blogspot.com

 

Good Boy (Pucked #4.5) – Helena Hunting

 

Good boy (Pucked 4.5) GR.jpg

 

Titre: GOOD BOY

(VO: PUCKED UNDER) / Pucked #4.5

Sére: Pucked

Auteur: Helena Hunting

Genre: RomCom / Sports

232 pages
Publié le 7 juin 2017 par City Éditions

 

 

MA NOTE : 4/5

 

Que dire de ce tome 4.5 de l’une de mes séries préférées, également écrite par l’un de mes auteurs préférés ?

Ça ne pouvait qu’être bon !

Un parfait retour sur l’histoire de Randy et Lily, avec en prime le retour des autres couples.

Ce tome est un peu plus long qu’une novella, et c’est l’excuse parfaite pour retrouver l’un de mes couples préférés de la série.

Je retire ce que je viens de dire. Je les aime tous, ces couples, chacun pour des raisons bien différentes, Violet et Alex méritant une mention et une place à part, parce que…. Violet, quoi !

Je n’ai vraiment pas beaucoup à ajouter : vous retrouverez le style d’Helena Hunting, qui sait si bien mêler le drame, l’amour, l’humour et la tendresse.

Bien sûr, la série Pucked est une RomCom, qui plus est dans le monde du Hockey, il ne s’agit donc pas d’un drame ou d’une tragédie romaine, et l’on est loin de l’ambiance dramatique de la série Clipped Wings, mais la qualité de la plume d’Helena Hunting est toujours là.

Cela vous garantit une lecture très agréable, des fous rires, mais également des personnages et des dialogues solides, pas de temps morts, et bien entendu, l’envie de replonger dès que possible dans la série. Ayant moi-même lu PUCKED OFF (Pucked #5 en VO, bref le dernier tome), je peux vous garantir qu’il vaut le détour, vivement sa parution en français !

 

 

***Mes remerciements au service de presse de City Édition***

Pulsation – Vi Keeland

Pulsation.jpg

Titre: PULSATION

Auteur: Vi Keeland

Genre: Romance

16,95 € (Eden Collection – City Édition)

 Trame :

Il a juré de la conquérir.

Elle a interdiction de céder…

Pas de sexe avec un homme en dehors du jeu : lorsque Kate signe son contrat pour participer à une émission de télé-réalité, les règles sont très claires. Si elle veut parvenir jusqu’à la finale, séduire le bachelor et empocher l’argent, la jeune femme doit s’abstenir de tout contact masculin en-dehors du plateau de télévision.

Il n’y a qu’un problème : Cooper. C’est un joueur de poker sexy rencontré loin des caméras, et qui est tombé sous le charme de Kate. Le coup de foudre a été réciproque, mais la jeune femme sait qu’elle n’a pas le droit de céder. Question de volonté. Piqué au vif, Cooper décide de passer à l’offensive : il fera tout pour avoir ce qu’il veut. Et ce qu’il veut, c’est Kate… 

****

MA NOTE : 3,5/5

 On pourrait dire que ce livre est sans surprise, que le dénouement est prévisible, mais l’histoire n’en est pas moins bien écrite.

 

J’ai trouvé que le coup de foudre entre Cooper et Kate était bien écrit, mais comme je ne suis pas fan de la télé-réalité, j’avais un peu de mal à accrocher avec ce côté de l’intrigue. Mis à part, peut-être, le fait que cela a permis de tenir Cooper à cran et d’attiser la tension.

 

Les autres personnages sont attachants, notamment Flynn, qui aura son histoire dans le prochain roman de l’auteure.

 

L’un dans l’autre, et bien que je sois fan de romance plus « dramatique », c’était une lecture agréable, romantique, avec des moments très passionnés ; un livre qui se lit facilement, qu’on est certain d’apprécier et qui nous permettra de passer un agréable moment.

 

 ****

 À propos de l’auteur :

 Vi Keeland est avocate à New York. Elle est l’auteur d’une dizaine de romans. Elle a notamment publié en français The Player, The fighter : for love et The fighter : for chance (Eden), de grands succès propulsés en tête des ventes.

 

***Mes remerciements au service de presse de City Édition*** 

 

 

 

Extrait de SUGAR & GOLD (Dreamcatcher #2) – Emma Scott

Amazon Image S&G

 “I loved you before. I will love you forever.”

Liens:

Amazon US: http://amzn.to/2sdf0kD

Amazon Universal: myBook.to/SugarGoldEmmaScott

Goodreads: https://www.goodreads.com/book/show/34528130-sugar-gold

Date de parution (VO) : 13 juin 2017

Genre : NA – Fantasy – Paranormal

 

Retrouvez la trame de SUGAR AND GOLD ici.

 

****

EXTRAIT (VO):

She breathed a genuine laugh and held my gaze. Everything about her was pink; her drink, her hair, the bright halo of glimmering dust that surrounded her.
Kindness, compassion, charity. Those were the feelings I associated with pink.
I hadn’t seen it this strong in anyone in a long time.
Fiona clinked her glass to my bottle. “Thanks for taking care of my over-eager dance partner, Nik. And for the drink.”
“Sure.”
She sipped her Cosmo. “Not much of a talker, are you?” Her eyes were impossibly bright, her smile showing a broad mouth and full lips.
“Club’s not a great place for talk,” I said.
“True,” she said, “but here we are.”
Here we are…
A short silence fell.
“Nik,” Fiona mused. “Nik, Nik,” she said again, in a light, sing-song manner. “Short for Nicholas?”
“Nikolai,” I said.
“Oh, I like that.” Her colors warmed and sweetened, like an invitation, drawing me closer. “Are you Russian? You don’t have an accent.”
“My mother is.”
“Do you speak it?”
“Yeah,” I said. “I picked some up.”
She scooted closer on her seat. “Say something in Russian.”
“Like what?”
“I’m not picky. I can’t speak a word so anything is going to sound good.”
I thought for a second and then spoke aloud the only thought I had in my head.
“Ti samaya krasivaya devushka na svete.”
Fiona’s smile widened and the bright wisps of her happiness wrapped around me. I wanted to take in more of it. Which made no sense at all. With other women, their scents were so often cloying and unwanted like the air wasn’t mine to breathe.
What the fuck is wrong with you? Get a grip.
I sucked down a long swig of beer. Fiona watched me, her eyebrows raised, then she laughed. “Um, Nik? You realize you’re supposed to tell me what you said, right?”
I shrugged and my lips twitched. “Don’t remember.”
Fiona laughed again. “Liar.”
We both took a sip from our drinks and let a little silence fall between us. A nice silence.
“That was lovely, your Russian,” Fiona said eventually. “Whatever you said, it sounded…sexy.”
My gaze swung to her eyes. “Yeah?”
She tucked a lock of hair behind her ear. “Yeah. I was going to say something harmless like ‘unique’ or ‘exotic’, but I’d rather be honest with you, Nikolai. I don’t like playing games.” Her brow furrowed slightly. “I don’t like it at all.”
I sensed a shadow starting to creep over her. Something old and full of pain. Driving it away suddenly became my only goddamn purpose in life.
“I guess you’re not going to like me much then,” I said. “I play games constantly. Every day.”
A smile crept over her lips. “Is that so?”
“Sure,” I said. “Omaha, Texas Hold’em, stud, draw, lowball, high-low split…”
She laughed, flaring pink again, and the shadow around her retreated. “A joke and a smile too. I was beginning to wonder if you ever smiled.”
I shrugged. “It happens.”
“And those games, they’re all poker, right? You play poker every day?”
“Not every day. Most days.”
“For a living?”
“No, I’m a…” I coughed. “I’m a salesman. Motorcycle parts. I travel a lot for the job, and finding poker games in each city is sort of my hobby.”
My standard lie, though I hated laying it on her. I knew plenty of grinders who lived off their poker winnings, but that was for the love of the game. I played because thanks to the ken it was easy to win, and I’d never cared that it was cheating. It was the only way to put my strange ability to use that I knew of, and it allowed me to give a big fuck you to the universe for cursing me with it in the first place.
But lying to Fiona felt dirty. Even when haunted by bad memories she was luminous, while I was tatted and stained, as if the ink on my hands would bleed out and onto the white of her dress if I touched her.
She cocked her head at me, wearing a perplexed little smile. “You don’t look like a salesman.” Her eyes drifted over my tattooed arms and neck, to the talons piercing my ears. “When I think of ‘traveling salesman’ I picture a middle-aged guy in a suit with a suitcase full of encyclopedias.”
“No suitcase,” I said. “Catalogues and order forms.”
“And you travel a lot?”
“Almost non-stop.”
“That sounds lonely.”
“You do something long enough, you get used to it.”
“I know what you mean,” Fiona said, a tinge of darkness around her words—that shadow started to creep back until she buried it. “But the poker makes it fun?”
“Breaks up the monotony of the road.”
“Do you make a lot of money?” she said, then laughed, beautiful in her self-consciousness. “Sorry, I’m not asking for your bank balance, I just meant, are you any good at it?”
“I’m really fucking good at it,” I said.
Her eyebrows shot up and she nudged my arm with a laugh. “If you don’t say so yourself.”
“Maybe I feel like being honest with you too.” I could feel where she touched me, a tingling heat that was slow to fade.
“I like that.” She swirled her cherry around in her drink by its stem. “So are you in town, selling motorcycle parts, for very long?”
“Couple of days.”
“I hope the storm doesn’t put a damper on your business.”
“It won’t.”
“You’re lucky. At my job, we’ve been given the next few days off.”
“You sound bummed about that.”
“Every penny counts.” She met my eye. “I’m moving out of the country very soon and want to save up.”
I took a sip of my beer. I’d known Fiona for five minutes, but the idea of her moving any further away than her seat at the bar filled me with inexplicable dread.
What the fuck is wrong with you?
But it wasn’t what was wrong with me, anymore. It was what was right. The girl exuded a calm that danced along my skin, and when I inhaled, it was like breathing in the scent of something delicious but far away. The thrumming life all around me grew quiet. For the first time, I felt close to peace, and I wanted more.
If I touched her…
“Nikolai?” Her blush matched the color of her drink. She rested her chin in her hand. “Not to sound cheesy but you’re undressing me with your eyes.”
I felt heat creep along my neck and a bumbling apology rose to my mouth. Instead, I held her gaze, leaned closer to her. “You want to know what I said to you in Russian?”
Her eyes were bright and I could feel her draw closer to me. “Yes. Tell me.”
“I said that you’re the most beautiful woman I’ve ever seen.”
The deep pink of her darkened to red. Not the ugly red of hate or anger, but the heated red of intense want. Hers matched mine. I wanted that strange sense of peace she exuded, but I wanted to touch her too. To take her hard and lose myself in her completely.
Fiona held my gaze. “I don’t think that’s true, but the way you look at me…I can almost believe it. Like how you watched me on the dance floor. I liked you watching me, Nikolai. It was as if I could feel your eyes on me before I found you.”
You found me…

****

À propos de l’auteure:

Emma Scott Photo

Site Internet: www.emmascott.net

Facebook: https://www.facebook.com/EmmaScottwrites

Twitter: @EmmaS_writes

Instagram: @EmmaScottWrites

Amazon: http://bit.ly/EmmaScott

Découvrez tous ses livres

Sugar & Gold – Emma Scott

Sugar & Gold Cover FINAL

Titre : SUGAR & GOLD

Série : Dreamcatcher #2

Auteur : Emma Scott

Date de parution (VO) : 13 juin 2017

Genre : NA – Fantasy – Paranormal

 

Trame (traduction):

Nikolai Alexei Young est né avec un don très spécial…. qu’il serait pourtant prêt à perdre. Le cœur et l’âme de tous ceux avec qui il entre en contact n’ont aucun secret pour ses sens. Émotions, pensées à peine murmurées, le goût acide des souvenirs…. Il les ressent tous. Les livres de SF diraient que c’est un télépathe. Pour Nikolai, son don en a fait un exilé. Il erre seul à travers les États-Unis, évitant la profusion de vie des grandes villes, et utilisant son don pour gagner de l’argent dans des parties de poker clandestines. Juste assez pour survivre, une ville après l’autre. Il se garde bien d’espérer que cette vie pourrait être autre chose, jusqu’à ce qu’il la rencontre…

À dix-neuf ans, Fiona Starling était prisonnière d’une situation horrible et désespérée, jusqu’à ce qu’elle se libère de la seule façon qu’elle savait alors. À présent, trois ans plus tard, vivant en dehors de Savannah, Georgia, elle reconstruit sa vie selon ses propres termes ; capturant chaque moment et économisant chaque sou pour pouvoir un jour réaliser son rêve et s’établir dans la nature sauvage du Costa Rica. Mais derrière son sourire insouciant bat le cœur d’une jeune femme seule hantée par son passé, jusqu’à ce que sa rencontre fortuite avec un inconnu tatoué change tout…

Fiona prend Nikolai sous son toit pendant trois nuits de passion, sous la pluie d’un orage d’été. Elle se sent de plus en plus fascinée par cet inconnu sombre avec lequel elle partage une connexion physique intense – une connexion si puissante qu’elle se demande s’il n’y a pas entre eux davantage que du désir et de la passion. Nikolai est choqué de découvrir que Fiona calme la tourmente qui gronde dans son cœur. Elle seule tait le vacarme des vies des autres, et l’enveloppe dans la douce beauté de sa propre intimité. Chaque fois qu’il est avec elle – chaque fois qu’il touche sa peau – il s’approche de la paix qui l’a évité durant toute sa vie.

Mais Fiona garde des secrets qu’elle a trop peur de révéler. Lorsque Nikolai lui confesse son don si unique, elle hésite entre croire en lui et craindre qu’il ne découvre son sombre passé. Lorsque l’impensable se produit, les projets de Fiona s’effondrent et Nikolai découvre que le don qu’il haïssait tant pourrait bien être la seule chose qui permette de sauver la femme qu’il aime.

Sugar & Gold est un STANDALONE, une romance New Adult avec quelques touches paranormales. À partir de 18 ans.

****

Sugar & Gold BlogTourTeaser

MA NOTE : 5/5

Oui, je sais, encore un 5/5 pour Emma Scott…

Je n’ai jamais caché que c’est l’une de mes auteures préférées, mais cela ne veut pas dire que je sois moins exigeante.

SUGAR AND GOLD était d’abord un standalone, mais Emma Scott a décidé d’en faire le deuxième tome d’une nouvelle série, Dreamcatcher, dont le premier est HOW TO SAVE A LIFE que je recommande très vivement.

Ce sont des standalones, mais je conseille de lire HTSAL d’abord, histoire de bien vous imprégner de l’ambiance et de l’esprit de cette série.

Dans Sugar and Gold, nous plongeons encore une fois dans une belle histoire d’amour entre deux âmes tourmentées, pour différentes raisons, et avec cette touche de « magie ».

La plume d’Emma Scott vous emporte dès les premiers chapitres, les personnages sont réellement attachants, et votre cœur plonge entièrement dans une lecture émotionnelle. On ressent la noirceur du passé de Nik, ce qu’il a subi, tout comme celle de la vie que Fiona a fuie. Et le lecteur ne peut non plus s’empêcher de ressentir que c’est une course contre la montre, que leur passé va les rattraper, qu’un malheur va frapper et détruire ce fragile bonheur qu’ils semblent avoir touché du bout des doigts l’espace de quelques jours.

Emma Scott a un réel talent pour coucher sur le papier les plus belles et les plus déchirantes émotions, et entre les moments de passion, de tendresse, de cruauté et aussi d’humour, on se surprend à espérer, au milieu de tant de tristesse et de réalité…

Ceux qui auront eu le plaisir de lire HTSAL retrouveront Evan, qui joue un rôle bref mais tout autant crucial dans l’histoire de Nik et Fiona.

Ces deux premiers livres de la série Dreamcatcher laissent présager de futures histoires prometteuses.

Si vous lisez comme moi en VO, plongez dans l’univers littéraire d’Emma Scott dès maintenant.

Si vous n’avez pas la chance de lire en anglais, espérons qu’un éditeur français se lance enfin et prenne Emma Scott sous son aile !

Je ne pourrai jamais assez recommander cette auteure.

Pour sa série Full Tilt par-dessus tout, et qui aura toujours une place à part dans mon petit cœur de lectrice, mais aussi pour tous ses autres livres.

 

Amazon Image S&G

 

À propos de l’auteure:

Emma Scott Photo

Site Internet: www.emmascott.net
Facebook: https://www.facebook.com/EmmaScottwrites

Twitter: @EmmaS_writes

Instagram: @EmmaScottWrites

Amazon: http://bit.ly/EmmaScott

Découvrez tous ses livres

 

 

 

Ruckus – L.J. Shen

LJSRuckusBookCover6x9_BW_MEDIUM

 

Titre: RUCKUS

Série: Sinners of Saint #2

Auteur: L.J. Shen

Genre: romance contemporaine

Sortie (VO): 26 mai 2017

Goodreads

Liens de commande :

Amazon US: http://amzn.to/2qc5jxj

Amazon CA: http://amzn.to/2qMlx4j

Amazon UK: http://amzn.to/2q2JCVj

Amazon AU: http://amzn.to/2qMb9th

 

Description (traduction):

Rosie

Ils disent que la vie est un beau mensonge et que la mort est une cruelle vérité. Ils ont raison.

Jamais personne ne m’a fait sentir aussi vivante que cet homme qui est pourtant un rappel constant que mon temps est compté.

Il est cette belle pomme brillante qui m’est pourtant interdite.

La saisissante illusion de ma déchirante et crue vérité.

C’est aussi l’ex de ma sœur.

Vous devriez savoir une chose avant de me juger :

Je l’ai vu la première. Je l’ai voulu la première. Je l’ai aimé la première.

Onze ans après, il fait irruption dans ma vie, et me demande une seconde chance.

Dean Cole veut être mon Bronze Horseman. Mon preux chevalier est enfin arrivé. Espérons qu’il ne soit pas trop tard.

Dean

Ils disent que les étoiles les plus brillantes sont celles qui brûlent le plus vite. Ils ont raison.

Elle enflamme mon monde.

Avec sa bouche impertinente, son attitude impertinente et son cœur énorme.

Dans un monde où tout est terne, elle brille comme cette putain d’étoile Sirius.

Onze ans plus tôt, le destin nous avait séparés.

Cette fois, je lui défie d’essayer.

La conquérir est un vrai champ de bataille, mais on ne me surnomme pas Ruckus pour rien.

Rosie LeBlanc est sur le point de découvrir à quel point je peux me battre fort.

Et la conquérir sera la plus douce des victoires.

****

LJSRuckusBook3D6

 

MA NOTE : 5/5

Je dois avouer que cela a été très dur d’écrire cette chronique.

Pour plusieurs raisons.

Vous l’aurez compris, ce n’est pas une histoire d’amour facile. La fatalité est au rendez-vous.

Je crois que je peux le dire sans que cela soit considéré comme un spoiler. Tout est dans la description du livre.

Ruckus fait partie de la Série Sinners of Saints.

Comme je suis officiellement bloggeuse depuis « peu », et que l’on a encore toujours pas mal de retard sur les sorties outre-Atlantique, je dois aussi préciser que je e connaissais ni l’auteure, ni la série, ni ses autres livres.

Cette série a commencé avec le tome Defy (techniquement le tome 0,5), suivi de Vicious (tome 1).

RUCKUS est donc le deuxième.

La lecture des autres tomes est conseillée, mais chacun peut parfaitement être lu sans se perdre.

Dean/Ruckus et Rosie/Baby LeBlanc ont un passé (secret).

Il y a onze ans, lorsqu’ils étaient au lycée (cette série commence réellement dans les années lycée, c’est là que ce cercle de personnages se forge réellement), disons que le destin a eu un très mauvais timing.

Dean et Rosie étaient faits l’un pour l’autre. Mais Emilia, la sœur de Rosie, a inconsciemment convaincu Rosie de pousser Dean dans ses bras.

Et nous saurons pourquoi dans ce livre.

Car il faut aussi savoir que les lecteurs de Vicious ne portaient pas précisément Rosie dans leur cœur. Ni Dean. C’est ce qui ressort des avis qui ont fait suite l’annonce de la sortie de Ruckus. Beaucoup avaient exprimé leurs fortes réserves (pour ne pas dire leur mécontentement) quant à une histoire entre Dean et Rosie, entre l’ex et « l’autre sœur ».

C’est d’ailleurs peut-être une « chance » que je n’aie pas préalablement lu Vicious, car je pouvais partir d’une perspective plus neutre.

Mais je vous rassure, les fans de Vicious ont adoré Ruckus, et certains considèrent même que Ruckus est un personnage (et une histoire d’amour) un cran au-dessus, même si les comparaisons sont odieuses.

Personnellement je considère que chaque histoire d’amour est différente, avec ses propres obstacles à surmonter.

Donc avec Ruckus, l’auteure avait pris un énorme risque, en exploitant cette relation.

En fait, la clé est dans le point de vue narratif.

Les lecteurs ont aimé Vicious parce qu’ils ont lu/vécu l’histoire à travers les points de vue des deux héros.

Tout comme ils n’ont pas apprécié ce qu’ils « interprétaient » de l’attitude et des décisions de Rosie et / ou Dean, vu de l’extérieur.

Ruckus est donc pour l’auteur l’occasion de rendre justice à Rosie et à Dean.

Et je pense que beaucoup de fans de Vicious ont regretté leurs jugements hâtifs.

Mais c’est aussi compréhensible : moi-même, qui n’ai pas encore lu Vicious, je peux honnêtement dire qu’il y avait des moments où Emilia et lui me tapaient sur les nerfs. Mais encore une fois, on se met dans la peau des héros, donc… C’est inévitable.

Ruckus est donc l’histoire de deux personnes qui auraient dû être ensemble dès le début.

Mais Rosie est malade. Elle peut vivre normalement, mais elle en sait pas encore combien de temps. C’est le problème avec la fibrose kystique ou mucoviscidose… Tout peut se compliquer très rapidement, et l’espérance de vie, dans le meilleur des cas, ne dépasse pas les 45 ans…

Donc il y a 11 ans, la famille de Rosie a emménagé sous le soleil pour qu’elle profite d’un climat plus bénéfique. Sa famille a donc tout laissé tomber pour elle. SA sœur, qu’elle adore, a laissé ses amis. Et désormais il est difficile de s’insérer dans un nouveau lycée. Surtout lorsque les membres de l’équipe de football sont traités comme des dieux. Et Emilia est bientôt la cible de toutes sortes d’humiliations de Vicious…. C’est sa façon à lui de lui faire la cour…. Ruckus/Dean, un autre Saints, l’aime bien et veut la protéger, il lui propose donc d’être se petite-amie. Emilia refuse au début. Tous deux savent qu’il n’y a pas de véritables sentiments entre eux.

Mais Dean et Rosie se « voient » vraiment. Elle sait que c’est un coureur et l’un des dieux du lycée, elle n’hésite jamais à le remettre à sa place lorsqu’il la vanne. Parce que Rosie est comme ça, tout le monde sait qu’elle est malade, mais elle a une forte personnalité.

Et ils se plaisent. Même s’ils refusent de l’admettre. Surtout Rosie.

Parce que même si elle tente chaque jour de ne pas fléchir à l’idée que son horloge biologique tourne beaucoup plus vite que celle des autres, elle veut vivre une vie normale, celle d’une fille de son âge. Mais même si Dean lui plaît (et SURTOUT parce qu’il lui plaît vraiment), elle ne peut pas accepter de se lier à quelqu’un qu’elle aime vraiment parce qu’en fin de compte, à moyen terme (le long terme dans son cas n’est même pas envisageable), cette personne devrait vivre des choses et partager avec elles toutes les « réjouissances » qu’implique sa maladie, ses traitements quotidiens et ses futures complications. Et renoncer à tout ce qu’un bel avenir pourrait offrir (du long terme, de la santé, une famille et des enfants… car cette maladie rend les hommes stériles, et pratiquement toutes les femmes aussi).

Et ce jour-là, lorsque Dean s’apprête enfin à « oser », e dépit de tout, Emilia les interrompt et accepte la proposition de Dean. Pour échapper à l’homme qui la poursuit et qui l’effraie tant… et qu’elle aime vraiment.

C’est donc à ce moment précis que plusieurs cœurs sont brisés : celui de Rose, qui oblige Dean à sortir avec sa sœur parce qu’il n’y aura jamais de « Dean et Rosie », et parce qu’elle adore sa sœur, qui a tant sacrifié pour venir ici.

Et le cœur de Dean, parce que pour elle, il accepte le contraire de ce qu’il veut exactement : Rosie.

La torture commence. Rosie doit assister aux mois de « relation » entre sa sœur et Dean, qui finissent par réellement sortir ensemble, même si dans le fond, c’est un moyen pour préserver Emilia des « griffes » de Vicious.

Puis la seule nuit où Emilia et Dean franchissent le pas, celle-ci le dit à sa sœur, et reconnaît aussi qu’il s’agit d’une erreur.

Puis Emilia décide de partir (= fuir Vicious) pour New York et rompt avec Dean à travers une simple lettre.

Dean est certes furieux, mais pas à cause de la rupture, juste à cause des formes.

Et lorsqu’il croise Rosie, les barrières tombent et il ne peut s’empêcher de l’embrasser. Un baiser enragé et à la fois empli de désespoir.

Un baiser qu’elle lui rend tout autant…

Avant de lui refermer la porte pour toujours, lui disant qu’il n’y aura jamais rien entre eux.

Puis Rosie finit par rejoindre sa sœur à New York. Pour fuir Dean, mais aussi ses parents qui l’étouffent à trop vouloir la couver et la protéger.

Ce livre est raconté à partir du point de vue de Dean et Rosie, avec scènes « présent » « 11 ans avant ».

Les années ont donc passé, Ruckus et les autres Sinners sont des hommes d’affaire richissimes, Vicious est sur le point d’épouser Emilia.

Rosie vient de rompre avec son petit-ami docteur. Pour bien des raisons. Il mérite de pouvoir faire des plans avec une femme et des enfants.

Et puis il y a surtout son propriétaire, qui n’est autre que Dean, qui vit dans le penthouse de l’immeuble.

Dean qui a passé toutes ces années à sombrer dans une spirale d’alcool et de sexe débridé sans lendemain.

Mais depuis qu’il a appris la rupture de Rosie, Dean s’est promis de ne plus laisser passer une seule occasion, ni un seul jour. Rosie a toujours été présente dans sa tête, dans son cœur, même lorsqu’il était avec d’autres femmes. Rosie est son plan. Sa finalité. Son objectif.

Avec la fête d’enterrement de vie de jeune fille/de garçon d’Emilia et Vicious, Rosie et Dean vont donc devoir passer beaucoup de temps ensemble.

Dans ce livre, nous apprendrons que Dean/Ruckus a beaucoup de démons, que tout n’est pas aussi facile pour lui et qu’il n’est pas aussi mauvais que Vicious par exemple.

Ce livre est réaliste, cru, tendre et drôle. Très « Ruckus », finalement.

RuckusTeaser3

Le lecteur dévore cette histoire avec le cœur serré, car il sait que la fatalité pèse sur le destin de Rosie, et il sait de la profondeur de leurs sentiments, de tout ce que Rosie a sacrifié. Il est aussi agacé par son obstination, par toutes ces années perdues, par les décisions de Dean aussi. Mais il savoure chaque page de ce livre, qui ne pouvait pas être bâclé.

L’auteur a fait un excellent travail, ce n’était pas une trame facile.

Elle a créé des personnages attachants, profonds et très complexes, l’histoire est très bien écrite, avec beaucoup de phrases à citer, et beaucoup, beaucoup de surprises et de rebondissements, qui nous aideront à mieux comprendre, précisément, les personnages.

Quant au dénouement, réaliste donc prévisible, LJ Shen en a fait quelque chose d’absolument magnifique et parfait.

J’ai même relu les deux derniers chapitres avant d’écrire cette chronique. Ruckus est merveilleux. Le livre comme le personnage.

Je ne changerais pas un seul mot, pas une seule page, pas un seul chapitre, pas un seul moment, bon ou mauvais, drôle ou déchirant.

L’auteure a une plume magnifique, qui sonne toujours juste, qu’il s’agisse de scènes dramatiques, intimes (pour lecteurs avertis) ou drôles.

L’une de meilleures lectures de cette année

Et bien sûr, un auteur à découvrir.

****

 

Découvrez les deux précédents tomes de la série:

Defy (Sinners of Saint #0.5)

Vicious (Sinners of Saint #1)

Goodreads: https://www.goodreads.com/series/189735-sinners-of-saint

Disponible en Kindle Unlimited

Amazon: http://amzn.to/2qYG2Z3

Amazon CA: http://amzn.to/2qYG6Iu

Amazon UK: http://amzn.to/2qYAuxZ

Amazon AU: http://amzn.to/2qZbOVR

 

À propos de l’auteur:

LJShen

L.J. Shen a déjà remporté de nombreux succès avec sa série Sinners of Saint et d’autres romans tels que Sparrow , Tyed, Blood to Dust

Réseaux sociaux:

Facebook: https://www.facebook.com/authorljshen/

Amazon: http://www.amazon.com/L.J-Shen/e/B00Z81FWWM/

Pinterest: https://www.pinterest.com/authorljshen/

Newsletter: http://goo.gl/FwfMzr

Facebook: https://goo.gl/fKCSo4

Twitter: https://goo.gl/ceV3RQ

Goodreads: https://goo.gl/T4YU71

Site Internet: www.ljshen.com

Instagram: https://www.instagram.com/authorljshen/

My Best Friend’s Ex – Meghan Quinn

MYBestFriendsExAmazonCover

Titre : MY BEST FRIEND’S EX

 Auteur : Meghan Quinn

Date de parution (VO) : 1er juin 2017

Genre : NA/ RomCom

 

Trame (traduction) :

Lorsque je découvre un avis d’éviction collé à la porte de mon appartement, j’ai deux options : trouver une boîte en carton confortable en guise de foyer, ou déménager chez Tucker Jameson.

Cette boîte en carton ne me tente pas du tout. Je choisis donc la deuxième option. Qui ne devrait pas être la fin du monde car Tucker est l’un de mes bons amis. Et puis il est toujours attaché à son ex petite amie, j‘essaie de finir mes études d’infirmière, aucun souci à se faire côté romance, et mon dernier semestre devrait donc être facile à réussir.

Eh ben j’avais tort.

Les règles sont fixées, les dîners préparés, les conversations ont lieu, et un colocataire torse nu et à vous faire tomber en pâmoison se balade en slip noir, me faisant définitivement oublier tous les autres mâles.

Avant que je ne m’en rende compte, je deviens une femme qui meurt d’envie, désire et supplie Tucker de l’embrasser, de la toucher et de lui montrer ce qu’il cache exactement sous ce slip.

Mais les grands orgasmes ne sont pas sans grandes conséquences.

Tucker est peut-être mon ami et colocataire, mais c’est aussi l’ex de ma meilleure amie, ce qui en fait un homme totalement défendu. C’est du moins ce que mon cerveau me dit mais mon cœur parle une tout autre langue…

 

****

MA NOTE : 4/5

 

Dans Co-Wrecker, Tucker était le personnage qui énervait, parce qu’il ne laissait pas Sadie tourner la page.

Puis il y eut la scène de la chambre, avec Sadie, dans la maison qu’il avait achetée… À ce moment-là, je n’ai pas pu m’empêcher de fondre, et de penser que lui aussi méritait sa propre histoire… Qu’il y avait bien plus que ce côté énervant du personnage, perçu à travers le point de vue d’Andrew et de Sadie….

Et Meghan Quinn l’a fait.

Nous retrouvons donc deux personnages secondaires de Co-Wrecker : Emma et Tucker, deux amis de la bande, comme Sadie. Emma est aussi la meilleure amie de cette dernière et a toujours été là à travers les nombreux hauts et bas de sa relation avec Tucker.

Mais dans My Best Friend’s Ex, nous voyons Emma et Tucker sous un nouveau jour. Il y a tellement plus qu’un ex qui refuse de tourner la page et une amie qui veille sur tout le monde lors des soirées arrosées…

J’ai aimé chaque aspect de ce livre, c’était comme redécouvrir Tucker, ses blessures, la raison pour laquelle il a tant lutté pour sauver son histoire avec Sadie.

Et Emma, l’amie qui se soucie de tous, celle qui veut prendre soin de ses amis.

Cette maison vide, dont une chambre referme le secret de Tucker, est une coquille vide, mais Emma y apporte peu à peu sa touche féminine et surtout, elle finit par en faire un foyer.

Ce livre est l’histoire d’un processus de deuil, mais également de courage pour tourner la page et prendre un risque : se lancer dans une nouvelle histoire. Mais Tucker est-il réellement honnête avec lui-même ? Et envers Emma ?

WantHer

Peuvent-ils réellement avoir une chance et bâtir une histoire sur des bases saines et solides ? Emma arrivera-t-elle à se défaire de ce sentiment de culpabilité vis-à-vis de sa meilleure amie Sadie ?

UnfixablePieces

Vous aurez de beaux moments de tendresse, d’amitié mais également de passion, et bien évidemment, l’humour de Meghan Quinn.

HotPocket

Tucker est parfait, il y a tellement à découvrir de lui dans ce livre. Je l’ai même encore plus aimé qu’Andrew !

Et que dire des autres personnages, comme Small et Race ? Ils sont hilarants.

Les quelques scènes avec Sadie et Andrew étaient également un petit plus agréable, et en quelque sorte, My Best Friend’s Ex vient clore Co-Wrecker.

Une très agréable lecture, mais ce n’est pas une surprise, puisqu’il s’agit de Meghan Quinn !

***Mes remerciements à l’auteur et à WordSmith Publicity ***

 

 

DATING YOU HATING YOU – Christina Lauren

Dating You Hating You GR

 

Titre : DATING YOU / HATING YOU

Auteures : Christina Lauren

Genre : Romance contemporaine

Date de parution :

6 juin 2017 chez Gallery Books (VO)

1er juin 2017 chez Hugo Roman (VF)

 

 

Trame :

Evie et Carter se rencontrent lors d’une soirée organisée par des amis communs, devant la zone des « célibataires » et se rendent compte que leurs amis ont voulu jouer les cupidons…

Ils se plaisent tout de suite, le courant passe parfaitement, bref. Un très bon feeling.

Même le fait de découvrir qu’ils sont tous deux agents des deux firmes rivales ne semble pas éteindre la flamme.

Mais lorsque leurs agences respectives fusionnent, Brad, chef d’Evie et donc nouveau boss de Carter, va en profiter pour les lancer dans une bataille sans merci pour garder le seul poste qui semble vacant….

Leur relation naissante survivra-t-elle à tant de compétitivité dans le monde impitoyable des agences du showbiz ?

****

MA NOTE : 4,5/5

Le duo Christina Lauren est l’une des raisons pour lesquelles j’ai commencé à lire de la Romance/New Adult, quel que soit l’appellation de ce genre littéraire.

La série Beautiful Bastard a été pour moi une véritable révélation il y a quelques années, et depuis, je n’ai plus arrêté.

Pourtant, DATING YOU HATING YOU est légèrement différent de ce que ce duo a l’habitude d’écrire.

Mais cela n’en est pas moins une excellente lecture.

La trame principale est bien entendu l’histoire d’amour entre Evie et Carter, et encore une fois la plume de Christina Lauren est impeccable.

Il y a du charme, de la passion, du drame de l’humour (plusieurs éclats de rire sont garantis).

Donc jusqu’ici rien de nouveau, me direz-vous.

Or ce que j’ai réellement apprécié, c’est l’autre sujet qui y est traité : la femme dans le monde du travail, et tous les obstacles qu’elle doit surmonter, ou plutôt, tous les obstacles SUPPLÉMENTAIRES qu’elle doit surmonter pour le simple fait d’être une femme.

Et là, le duo CL a parfaitement traité le sujet.

Que ce soit à travers le point de vue d’Evie, qui subit son patron depuis des années, mais également à travers le point de vue de Carter, qui réalise peu à peu qu’au-delà de leur duel professionnel pour garder le poste si convoité, son monde professionnel (et soyons honnêtes, le monde professionnel en général, hélas) est sans pitié et bien plus exigeant et injuste pour une femme aussi qualifiée (si ce n’est plus) que lui.

C’est donc sans surprise que je vous recommande le prochain Christina Lauren. Pour la plume, la romance et cette touche de revendication féministe !

** Mes remerciements à Gallery Books**