MUSCLE MEMORY – Stylo Fantôme

Muscle Memory Ebook Cover

 

Titre : MUSCLE MEMORY

Auteur : Stylo Fantôme

Genre : Adult Romance

Date de parution (VO) : 28 août 2017

 

Trame (VO):

Her lips, the way she feels, how she moves against me. Her voice when she laughs, her eyes when she cries. Her soul connected to mine, for better or for worse, for all eternity.

I don’t remember.

A blank face. Unrecognizable. The darkness and impenetrable fog, day after day after day. Who am I? And for that matter, who is she?

I can’t remember.

Two sides to the same coin – one wants to remember, and the other wants to stay forgotten. Which side will win? Can he trust his heart to bring him back to her? Or will she stay lost in the fog forever?

I might never remember.

Attention, sujets sensibles : scènes explicites – addictions.

Muscle Memory Full Wrap

****

L’histoire de Jayson/Jon qui se réveille dans un hôpital, amnésique, et de Delaney, l’amour de sa vie, que son cerveau semble avoir oubliée, mais qui habite toujours dans son cœur obstiné…

MA NOTE : 4/5

J’ai découvert Stylo Fantôme il y a quelques années, avec The Kent Trilogy.

J’avais à peine commencé à lire en VO, et il s’agit d’un auteur assez spécial – en  l’occurrence cette trilogie est une histoire d’amour assez peu « conventionnelle » puisque les héros ont une relation plutôt intense et brutale, mais chacun son trip, il ne s’agit pas non plus d’une histoire « tabou » en soi –  or Stylo Fantôme m’avait déjà séduite avec sa « plume » 🙂

Ses histoires sortent en général des sentiers battus, et elle écrit ses personnages d’une façon toujours très intelligente.

Donc avec MUSCLE MEMORY, nous découvrons deux héros, Delaney et Jayson, qui se rencontrent alors que Jay est un petit dealer et Del, étudiante, cherche à passer du bon temps, en goûtant  un peu de tout…  Ils tombent vite amoureux et vivent une relation passionnelle, tandis qu’ils suivent un chemin assez destructeur. Mais ils s’aiment, même lorsqu’ils perdent leur petit boulot, même lorsqu’ils deviennent sans-abris…

L’histoire est écrite à la troisième personne, avec un point de vue interne, avec des flashbacks qui nous permettent peu à peu de savoir ce qui s’est passez cette nuit fatidique…

C’est donc au cours d’une fête particulièrement folle que la tragédie frappe.

Puis Jay/Jon se réveille amnésique. Sans passé, sans identité. Il doit départir à zéro, et il est absolument seul au monde, puisqu’il ignore même s’il a une famille.

Au fil du livre et des retours en arrière, nous en apprenons plus sur le processus d’adaptation de Jon, sa nouvelle vie, sa rencontre avec Ms, Sloan, Katty…

Et nous en apprenons également plus sur la vie de Del, ce qu’elle a dû traverser après cette fameuse nuit, pourquoi ils se sont perdus de vue, etc…

C’était un livre dur à lire, car l’auteur nous fait ressentir toute la frustration psychologique de Jon, qui n’est « personne », qui n’a aucun souvenir sur lequel s’appuyer, qui essaye de reconstruire sa vie avec quelqu’un, tout en ressentant que quelque chose lui manque.

Son cerveau n’arrive pas à se souvenir, mais son corps et son cœur sentent bien que quelque chose de vital a été laissé derrière lui, dans ce passé qu’il n’arrive pas à se rappeler.

Les flashbacks accentuent cette sensation d’incertitude, cette frustration de ne pas savoir ce qui s’est passé, et cela rend la lecture d’autant plus douloureuse et émouvante.

Muscle Memory Teaser 1

Au fil des pages, au fil des rares et flous souvenirs de Jon, et lorsque leurs chemins se recroisent enfin, nous apprenons ce qui s’est passé, comment les évènements se sont enchaînés.

Nous apprenons également tout ce que Del a traversé.

Car si Jon a dû passer par toute cette frustration d’avoir perdu tout un passé et une identité, Del a dû vivre la disparition de celui qu’elle aime, les recherches infructueuses, le sevrage, le deuil d’une relation, de l’amour de sa vie, qu’elle finit par retrouver alors qu’il a commencé une nouvelle vie.

Mais ce n’est pas fini :

Del doit prendre sur elle et assumer qu’il n’est plus Jay, que Jon ne se souviendra peut-être plus complètement de qui était Jay, elle accepte même de l’aider dans son processus, dans sa nouvelle vie, sa nouvelle identité, en remplissant les trous de mémoire, en répondant à ses questions…

Et en acceptant de le laisser partir. Encore une fois.

Muscle Memory Teaser 2

J’ai détesté le personnage de Katty, que j’ai trouvé égoïste, dans sa relation avec Jon comme dans son approche du volontariat.

Vouloir aider les gens, ce n’est pas chercher à les façonner ou leur inculquer ses propres valeurs. Aimer quelqu’un c’est l’accepter tel qu’il est et surtout le placer en premier, avant soi.

C’est exactement le contraire de ce que fait Katty dans son travail et dans ses relations. Et c’est exactement ce que fait Del avec Jon. Quitte à souffrir encore une fois.

Quant à Jon, il est buté, oui, mais courageux. Il a des moments de colère, ce qui est compréhensible, vu ce qu’il traverse, mais il va de l’avant, prend un nouveau départ et tente de saisir le moindre souvenir que sa mémoire veut bien lui restituer.

Et dans sa nouvelle vie, il ne peut s’empêcher de « savoir » qu’il lui maque la passion, il sait qu’il a vécu cette passion, son cœur le sait et le lui murmure souvent, mais ce brouillard de l’amnésie est tellement frustrant.

Il est aussi très honnête avec Katty, et je le trouve même trop généreux avec elle, en dépit du comportement dont elle fait preuve.

Tous ces ingrédients font de ce livre une très bonne lecture, et le dénouement est « parfaitement imparfait », comme la mémoire de Jon. Il ne l’a peut-être pas retrouvée complètement – et ne la retrouvera peut-être jamais complètement – mais ce qui importe, c’est cette deuxième chance que la vie semble donner parfois.

Une deuxième chance pour laisser ses démons derrière soi, et trouver l’amour.

Deux fois.

****

Liens:

Goodreads: https://www.goodreads.com/book/show/35845019-muscle-memory

Sur Amazon:

US: http://amzn.to/2xcYH6S

UK: http://amzn.to/2w3Qba4

CA: http://amzn.to/2g4vYwL

AU: http://amzn.to/2vYhFPG

Gratuit avec Kindle Unlimited

 

Suivre l’auteur:

Stylo Fantome Logo

Stylo Fantôme est l’auteure de séries à succès comme The Kane Trilogy, The Mercenaries et Twin Estates.

 

Facebook: https://www.facebook.com/stylofantomeauthor

Amazon: https://www.amazon.com/Stylo-Fantôme/e/B00M4QNXUC

Goodreads: https://www.goodreads.com/author/show/8306834.Stylo_Fantome

Twitter: https://twitter.com/StyloFantome

Instagram: https://www.instagram.com/stylofantome/

Cyanide (Surface Rust #1) – Ella Fields

20993043_257771298067534_1969553434796519307_n.jpg

 

Titre : CYANIDE

Série : Surface Rust (#1)

Auteur : Ella Fields

Date de parution (VO) : 24 août 2017

Genre : romance adulte contemporaine

 

Trame : 

Vera est le summum de la petite fille gâtée d’un magnat, capricieuse, impertinente, froide et apparemment sans sensibilité ; sa mère l’a abandonnée alors qu’elle n’était qu’un bébé, et la rappelle à chaque fois qu’elle a besoin d’un chèque pour conserver son niveau de vie et celui de sa dernière conquête…

Elle semble avoir tout pour elle, mais elle a bâti très tôt une carapace cachant la solitude d’une fillette qui a grandi avec ses contes pour seuls compagnons, au milieu d’adultes froids qui la méprisaient.

Son avenir est déjà décidé et elle semble l’avoir accepté, avec un riche petit ami de six mois qui semble très pressé de lui acheter une villa froide et luxueuse, tout à leur  image.

Jared et son frère ont grandi sans foyer stable et dirigent leur petit garage.

Il a fait une croix sur les relations sérieuses après une expérience qui lui a brûlé les ailes (Frayed Silk).

Vera essaie de suivre ce chemin tout tracé de la future femme-trophée, c’est la seule chose qu’elle connaît, ce à quoi son père l’a préparée ; pourtant, au fond, elle sent que quelque chose d’essentiel lui manque, et la seule perspective de vivre avec son petit ami la fait soudainement angoisser, au cours de la visite « surprise » de la villa.

Elle en ressort paniquée et se dispute avec son « pas encore/mais futur/parce que ça rentre dans les plans tout tracés » fiancé et lui ordonne de la laisser descendre de sa voiture de luxe… en pleine autoroute.

C’est là qu’elle rencontre finalement Jared, qui la raccompagne sur sa moto.

L’histoire devrait en rester là, mais ils finissent par se recroiser.

Jared lui propose effrontément une nuit de passion, sans lendemain, sans attaches, mais sans doute inoubliable, mais si Vera refuse dans un premier temps, ils finissent par passer une nuit ensemble, puis plusieurs… Le temps passe et ils se surprennent à partager et apprécier des moments de plus en plus personnels, auxquels ils ne s’attendaient pas…

Mais ils viennent de deux mondes complètements différents, et appartiennent à « deux échelons opposés de la chaîne alimentaires ».

Alors, lorsque Jared ose enfin demander à Vera de passer à une relation sérieuse, celle-ci se surprend à accepter, à faire tomber ses murs et à exposer son cœur…

Mais pourront-ils avoir un avenir semble ?

****

MA NOTE : 5/5

Tout d’abord, une mention spéciale pour la couverture : très belle, ça change des abdos aguicheurs qui abondent parmi les livre de romance adulte.

20799182_828171420685991_3652183071183500247_n

Comme quoi, une couverture élégante et abstraite peut également fonctionner.

J’ai tout de suite été attirée.

Quant à l’histoire, je l’ai lue d’un trait !

Le style est excellent.

J’ai ressenti énormément de passion, beaucoup d’humour, Jared est un connard adorable et Vera une peste que l’on apprend à aimer. Leurs échanges nous garantissent d’excellents dialogues, des moments de tension sexuelle, de passion et d’humour vraiment agréables.

teaser GR author 2

Puis il y a tant de vulnérabilité cachée, de tendresse refoulée, de mensonges, de revirements, on a parfois envie de gifler Vera, mais aussi Jared…

Ce livre ne vous donne jamais le moment de souffler, c’est à la fois une drogue et un antidote.

teaser GR author

Les autres personnages sont aussi intéressants, et l’on découvre le frère de Jared, Félix, dont on découvrira l’histoire lors du second tome (Corrode) dans quelques mois.

Je ne peux que vous recommander ce livre, on ne peut pas le lâcher une fois entamé.

Vous aurez même envie de le relire tout de suite après.

Une excellente surprise, et un auteur à suivre absolument !

 ***Mes remerciements à l’auteure***

20638213_252146515296679_7538763990616330139_n.jpg

 

Suivre l’auteure:

Site Interet: https://www.ellafields.net

Facebook: https://www.facebook.com/authorellafields

Twitter: https://twitter.com/_EllaFields

Instagram: https://www.instagram.com/authorellafields

Pinerest: https://es.pinterest.com/authorellafields

 

 

WISH YOU WERE HERE – Renee Carlino

 

image1 (1)

Titre : WISH YOU WERE HERE

Auteur : Renée Carlino

Genre : Adult Romance

Date de parution (VO) : 15 août 2017

 

Trame (traduction):

Charlotte a passé la vingtaine à la dérive, en changeant de centres d’intérêt, de petit boulot, de petit ami, à la recherche de cette étincelle sans toutefois jamais la trouver. Tout ce qu’elle sait c’est qu’elle ne la trouvera pas en travaillant comme serveuse dans une franchise de Los Angeles, ou en continuant de vivre avec sa meilleure amie, également sans but, dans leur appartement du quartier artistique de Los Angeles.

C’est alors que Charlotte croise Adam, un beau peintre attendrissant qui semble tout aussi perdu qu’elle. Leur connexion est immédiate et ils finissent par prendre un verre cette même nuit…. puis par passer une nuit passionnée dans un tourbillon de champagne, de cuisine chinoise et de conversations qui n’arrive que dans les comédies romantiques. Mais le matin suivant, Adam se montre froid avec Charlotte, la laissant confuse et blessée – et se demandant si les quelques moments bizarres entre eux la nuit précédente n’étaient pas des signaux déguisés.

Quelques mois plus tard, Charlotte n’a toujours pas été capable d’oublier Adam, elle décide donc de découvrir ce qui s’est passé le matin qui a suivi leur nuit magique. Cette fatidique décision réécrit alors leur folle histoire d’amour, mais ce que Charlotte ignore encore, c’est que la fin a déjà été écrite.

****

MA NOTE : 5/5

WISH YOU WERE HERE est mon premier roman de Renée Carlino. Cela faisait longtemps que je voulais lire ses livres, et je crois que j’ai commencé par le plus émouvant !

Le résumé nous laisse plus ou moins présager une certaine fatalité, que notre cœur sera chamboulé, brisé, guéri, puis re-brisé, pas nécessairement dans cet ordre.

Tout ce que je peux vous dire, sans trop en dévoiler, c’est que ce livre vaut la peine d’être lu.

Oh oui, les larmes sont absolument garanties, mais également les rires, de beaux moments de tendresse, et surtout, c’est une magnifique leçon de vie. Tous les personnages sont attachants. Absolument tous. Avec tous leurs défauts.

Coups de foudre, rencontres fortuites (ou destinée, c’est selon), passion, complicité, relations familiales, générosité, perte, solitude, recherche de soi, compassion et (on y revient toujours, après tout), amour avec un grand A.

L’histoire est narrée depuis le point de vue de Charlotte.

J’ai souvent dit que je suis adepte du double point de vue, ceci dit j’ai trouvé ce choix particulièrement judicieux dans ce livre.

Et j’ai trouvé que l’épilogue était parfait. Ceux qui le liront comprendront.

J’ai relu les derniers chapitres tout de suite après, parce que je ne voulais pas quitter les personnages.

Ce livre m’accompagnera encore longtemps.

****

 Liens:

AMAZON: https://t.co/dV4A6Jgy18
B&N  https://t.co/ANLkdCjcmw

iBooks:  https://geo.itunes.apple.com/us/book/wish-you-were-here/id1171093007?mt=11

Suivre l’auteure:

 Renee-121

 

FACEBOOK  WEBSITE  TWITTER  INSTAGRAM

 

 

TOUT SAUF MINEUR – Kate Stewart

Tout Sauf Mineur GR.jpg

Titre : TOUT SAUF MINEUR

Série : Balls in Play (#1)

Auteur : Kate Stewart

Date de parution (VF) : 27 juillet 2017

Genre : RomCom, Sports

328 pages

Lien Amazon

 

Description :

— C’est une nerd.
— Hé !
— D’accord, c’est une instructrice de vol.
— C’est mieux.
— Il joue à la balle.
— Le meilleur qui soit dans sa catégorie.
— Techniquement, tu ne l’es pas si on se base sur les statistiques de la Ligue majeure de baseball.
— Tu vois ? Une véritable nerd. Elle n’a pas de filtre non plus.
— Ce n’est pas un gentleman du Sud.
— J’ai eu une dernière saison pour prouver ma valeur.
— Je n’avais jamais vu de match.
— Il m’a dit qu’il était un joueur.
— Elle m’a dit qu’elle était lesbienne.
— Mais tu es tombé amoureux de moi de toute façon.
— Ouais, bébé, absolument.

****

Nous découvrons Alice, une héroïne touchante, drôle, un mélange assez intéressant de naïveté et d’intelligence (après tout, être instructeur de vol n’est quand même pas donné à tout le monde !), jolie, assez maladroite et sans filtre. Tout ceci nous promet donc des situations assez loufoques.

Originaire de l’Ohio, elle a pris un nouveau départ en Caroline du Sud, laissant derrière elle une vie surprotégée par une mère autoritaire aux fortes convictions morales. C’est donc dans sa nouvelle ville qu’elle espère pouvoir vivre pleinement toutes sortes de nouvelles expériences.

Et quoi de mieux que d’assister à un match de baseball de l’équipe locale, les Stampgators ?

C’est là qu’elle découvre la future promesse de l’équipe, Rafe « Bullet », qui est sur le point de laisser la ligue mineure pour la cour des grands… Il joue tout son avenir sur cette saison, et les chasseurs de têtes sont à l’affût…

Leurs regards se croisent, tout semble en rester là. Mais Alice et Rafe vont se retrouver dans le bar des habitués, et bien qu’elle s’obstine à ne pas céder à son charme, ce vrai tombeur va s’acharner. Rafe va devoir travailler dur pour faire comprendre à Alice qu’ils ont quelque chose de spécial, et qu’il est prêt à laisser derrière lui son palmarès de séducteur.

Mais lorsque le succès est sur le point de frapper à la porte de Rafe, lorsque cet appel tant espéré arrive enfin, tandis qu’Alice remet de plus en plus en question son choix de carrière, peuvent-ils réellement avoir un avenir ensemble, en dépit de la distance et des voyages incessants du joueur ?

MA NOTE : 4/5

Mon premier livre de Kate Stewart, et quelle bonne surprise !

Les comédies romantiques avec un zest de sport, j’aime bien. J’ai d’ailleurs quelques auteurs chouchous dans ce genre littéraire, et après ce livre, je viens d’en rajouter un autre.

On ne s’ennuie pas, loin de là : une Alice maladroite et sans aucun filtre, des situations absolument hilarantes, un Rafe extrêmement sexy et obstiné, de très bons dialogues, une action soutenue, un zest de drames familiaux, avec des relations plus que tendues entre Alice et sa mère, puis Rafe et ses parents.

Et bien sûr, beaucoup, beaucoup de tension sexuelle… et des moments de grande tendresse également. Le tout allié à une très bonne plume, pour nous garantir une super lecture.

Je suis fan de RomCom, mais je suis très exigeante : il me faut une histoire qui tienne debout, des personnages bien travaillés et crédibles, de l’humour, de belles scènes d’amour, un bonne dose de « piquant » et une touche de drame.

Tout Sauf Mineur répond largement à mes attentes dans cette catégorie, et malgré le côté « léger » que l’on prête aux RomCom, le style de l’auteure est un délice et laisse deviner la qualité de ses autres livres.

Ce livre est aussi l’occasion de mettre en scène d’autres personnages de la série, Andy et April, que nous retrouverons dans le second tome (Major Love, en VO).

Un petit monde que j’ai vraiment aimé découvrir.

J’en redemande, et j’attends avec impatience le second tome. Et bien entendu, je suis également très curieuse de découvrir les autres romans de Kate Stewart.

 

***Mes remerciements à Juno Publishing France***

Suivre l’auteure:

Facebook: bit.ly/KateStewartFacebook

Goodreads: http://bit.ly/2uExHdT

Twitter: bit.ly/KateStewartTwitter

Instagram: bit.ly/KateStewartIG

Amazon: tinyurl.com/KateStewart

Asskickers Group:
https://m.facebook.com/groups/793483714004942?tsid=0.5187775379316439&source=typeahead

 

TWISTED TWOSOME – Meghan Quinn

TwistedTwosomeAmazon

 

Titre : TWISTED TWOSOME

 Auteur : Meghan Quinn

Date de parution (VO) : 3 août 2017

Genre : RomCom

Trame :

Nous retrouvons Racer, l’un des amis de Tucker (My Best Friends’ Ex), qui travaille donc également dans le bâtiment.

Ses fins de mois sont extrêmement difficiles, car il croule sous les dettes depuis la mort de son père après une longue maladie. Il a dû vendre pratiquement tout, et il ne lui reste plus que sa maison, qu’il a construite avec son père.

Il accepte donc tous les petits boulots et heures supp.

C’est en aménageant la piscine du plus gros client de son patron qu’il croise la plus jeune fille de celui-ci, Georgina.

Pour lui, c’est la typique héritière capricieuse et snobe.

Pour Georgina, Racer est un rustre impoli et insupportable.

Ils ne peuvent pas s’encadrer.

Mais les apparences sont trompeuses, et ils vont l’apprendre bientôt.

Georgina a un rêve, elle veut monter sa propre boutique de mariées. Elle travaille depuis des années sur ce projet pour le proposer à son père. Elle espère obtenir une avance sur son héritage, qu’elle n’est censée toucher que dans quelques années.

Elle a peaufiné toute une présentation pour le convaincre.

Mais papa est plutôt conservateur.

Il pense que la place des femmes est à la maison et dans les œuvres de charité.

Après avoir félicité sa fille pour son excellent Business Plan, il refuse pourtant de l’aider, et va même jusqu’à lui couper les vivres et faire pression dans le petit monde des travaux et rénovations lorsqu’il apprend qu’elle persiste dans son idée.

Seul son grand frère accepte de l’aider avec les fonds. Encore faut-il qu’elle trouve une main d’œuvre prête à défier l’autorité de son père.

Racer semble donc être le seul espoir pour elle. Et Georgina semble être le seul espoir pour lui, lorsqu’elle lui propose une somme succulente pour aménager sa future boutique.

Ils semblent donc condamnés à s’entendre, du moins pour la durée des travaux.

Et les étincelles sont garanties…

 

MA NOTE : 4/5

Pour moi, Meghan Quinn est l’une des queens du genre RomCom.

Après avoir lu toute la série Stroked, Co-Wrecker, My Best Friend’ Ex, je peux dire, une fois de plus, qu’elle ne m’a pas déçue.

 

Outre son humour qui lui est si particulier, elle sait construire des personnages drôles et à la fois attachants, autour d’une belle histoire d’amour, avec en prime de super moments de passion.

Dans ce cas précis, le fait de se détester dès le début rend la tension sexuelle encore plus intéressante.

Racer et Georgina viennent de mondes diamétralement opposés, pourtant ils vont découvrir qu’ils pourraient bien s’accorder parfaitement, que ce soit dans leur façon de courir après leurs rêves, de vouloir se réaliser et être indépendants, qu’entre les draps….

Ou retrouvons d’autres personnages comme Tucker et Emma, Smalls, et l’on peut déjà pressentir que certains auront également droit à leur propre livre.

Il y a beaucoup de blagues, de provocations, de malentendus, de petits gestes de respect et de tendresse, le tout bien écrit, avec le rythme juste et le mélange parfait de tous les ingrédients d’une RomCom réussie.

Mais encore une fois, avec Meghan Quinn, le succès est garanti.

 

  Mes remerciements à l’auteur et à WordSmith Publicity.

 

TwistedTwosome

Liens:

Commande: http://hyperurl.co/99udeh

Goodreads: http://bit.ly/2uarCWF

 Suivre l’auteure:

 Meghan

 Facebook: https://www.facebook.com/meghanquinnauthor

Goodreads: https://www.goodreads.com/author/show/7360513.Meghan_Quinn

Site Internet: http://authormeghanquinn.com/

 

Guardar

VICIOUS (Sinners of Saint #1) – L.J. Shen

Vicious fb.jpg

Titre : VICIOUS

Série : Sinners of Saint (#1)

Auteur : L.J. Shen

Dates de parution:

VO : 27/12/2016

VF : 2/11/2017 Harlequin (&H)

 Genre : Dark Romance

 Trame (VO):

Emilia

They say love and hate are the same feelings experienced under different circumstances, and it’s true.
The man who comes to me in my dreams also haunts me in my nightmares.
He is a brilliant lawyer.
A skilled criminal.
A beautiful liar.
A bully and a savior, a monster and a lover.
Ten years ago, he made me run away from the small town where we lived. Now, he came for me in New York, and he isn’t leaving until he takes me with him.

Vicious

She is a starving artist.
Pretty and evasive like cherry blossom.
Ten years ago, she barged into my life unannounced and turned everything upside down.
She paid the price.
Emilia LeBlanc is completely off-limits, my best friend’s ex-girlfriend. The woman who knows my darkest secret, and the daughter of the cheap Help we hired to take care of our estate.
That should deter me from chasing her, but it doesn’t.
So she hates me. Big fucking deal.
She better get used to me.

 ****

MA NOTE : 4.5/5

J’ai découvert L.J. Shen cette année à travers le deuxième tome de cette série, RUCKUS.

Autant vous prévenir tout de suite, préparez-vous pour l’arrivée des SINNERS OF SAINT avec ce premier tome, VICIOUS, en novembre prochain !

L’auteure est EXCELLENTE.

Elle écrit des histoires d’amour et des personnages qui vous rendent accro.

Les dialogues sont brillants, l’histoire est bien conçue, narrée à partir des deux héros, et avec des flashbacks, comme dans Ruckus.

Aucun temps mort, un anti-héros que l’on adore détester, qu’on aimerait aussi mater (ou apprivoiser au risque de nous y brûler), et qui cache, bien sûr, un cœur meurtri derrière ses airs et ses propos de vrai S*****.

Ce n’est pas de l’eau de rose, c’est un doux poison. Ça fait mal, et on en redemande. Comme Emilia, qui ne peut pas s’empêcher – 10 ans après sa dernière année de lycée au cours de laquelle Vicious semblait prendre un plaisir malsain à lui rendre la vie impossible jusqu’à forcer son départ – de « ne pas » garder ses distances.

En plus de l’histoire amour/haine entre ces deux-là, vous découvrez également les autres personnages de la série (Jamie, Dean, Rosie, Trent) mais également d’autres trames autour de la famille de Vicious.

Les surprises sont aussi au rendez-vous, certains secrets sont révélés, et même des coups de théâtre.

C’est vraiment bon, c’est le genre de livre que vous commencez et qui vous tient éveillée la nuit parce que vous ne pouvez tout simplement pas attendre le jour suivant (« allez, encore un petit chapitre de plus… » Vous vous reconnaissez, non ?)

Alors, si vous aimez les histoires d’amour « dirty » mais à la fois magnifiques, les héros « bad boy » qui vous font fondre et oublier tous leurs comportements de rustre avec une simple petite phrase désarmante de tendresse, vous DEVEZ vous précipiter dès novembre sur ce livre, et guetter l’auteure (ou la lire en VO si vous êtes trop impatientes, comme moi, puis la lire en VF lors de chaque parution) parce que J.L. Shen DÉCHIRE.

Tout simplement.

Comme je le disais au début, j’ai commencé la série par le 2e tome, et RUCKUS est toujours mon préféré (#TeamRuckus / #TeamDean eh oui, je retombe dans l’adolescence mais c’est trop bon à lire).

Mais ne croyez pas que Vicious est en reste, non, vous allez l’a-do-rer (peut-être plus que Ruckus, c’est un peu fifty-fifty sur les sites de lecteurs/bloggers) ou adorer AUTANT les deux, pourquoi pas, et lorsqu’on voit la description du 3e tome (Scandalous) qui sort bientôt en VO, je crois que les lectrices vont carrément ériger un temple pour ces trois-là (bon ces 4, puisque Jamie et son histoire correspondent au tome 0.5, Defy).

Une série à recommander absolument, et à ne manquer sous aucun prétexte.

Une auteure révélation cette année.

Préparez-vous, les frenchies !!

 

À propos de l’auteur:

LJShen

L.J. Shen a déjà remporté de nombreux succès avec sa série Sinners of Saint et d’autres romans tels que Sparrow , Tyed, Blood to Dust

Réseaux sociaux:

Facebook: https://www.facebook.com/authorljshen/

Amazon: http://www.amazon.com/L.J-Shen/e/B00Z81FWWM/

Pinterest: https://www.pinterest.com/authorljshen/

Newsletter: http://goo.gl/FwfMzr

Facebook: https://goo.gl/fKCSo4

Twitter: https://goo.gl/ceV3RQ

Goodreads: https://goo.gl/T4YU71

Site Internet: www.ljshen.com

Instagram: https://www.instagram.com/authorljshen/

All of You All of Me – Claudia Y. Burgoa

All of You All of me FB author

 

Titre : ALL OF YOU ALL OF ME

Auteur : Claudia Y. Burgoa

Date de parution (VO) : 9 août 2017

Genre : Romance, Drame

 

Trame :

Hunter a perdu ses parents à l’âge de douze ans, une célèbre matinée tragique.

Willow lutte depuis des années pour avoir envie de vivre chaque jour, en dépit de sa personnalité borderline.

Ils se rencontrent par hasard et très brièvement.

Or il s’avère qu’ils ont des connaissances communes, et ils sont donc voués à se recroiser.

Leurs propres troubles émotionnels et psychologiques devraient les éloigner encore plus.

Ils ne sont pas censés être « aptes » à aimer ou à avoir une véritable relation affective durable avec quelqu’un de « normal »…. Encore moins ensemble.

Chacun a jusqu’ici « survécu » chaque jour en suivant ses propres règles.

Pourtant celles-ci semblent ne plus servir lorsqu’ils partagent le même espace.

Si, déjà, la vie est un défi perpétuel pour chacun, que peuvent-ils espérer « ensemble » ?

****

MA NOTE : 4.5/5

Dans sa préface, l’auteure nous explique déjà que tout le monde recherche le bonheur, l’amour, que nous avons tous le droit d’être aimé.

Même les personnes souffrant de troubles psychologiques, comme l’anxiété, l’agoraphobie, le trouble de la personnalité borderline….

Oui, chaque individu a le droit de vivre son histoire d’amour, mais Hunter et Willow pourront-ils la vivre ensemble, en dépit de tous leurs bagages émotionnels ?

Ce livre est l’histoire d’amour de Hunter et de Willow. Chacun a ses propres blessures, ses propres démons.

Chaque jour est une lutte constante contre leurs troubles, un challenge quotidien pour leur âme…

Cependant le destin semble les réunir, et c’est en se croisant complètement par hasard qu’ils vont, contre toute attente, tisser un profond lien, ressentir une attraction qu’ils ne peuvent pas nier.

Ils succombent vite à leur attirance, pourtant ils comprennent qu’ils ne sont pas en mesure d’établir la moindre relation affective dans leur état. Ils ont tellement à travailler sur eux, chacun de son côté, tellement de phobies et de blessures à surmonter. Et ils n’ont même pas la garantie de pouvoir un jour vivre une vie complètement normale…

All Of You All Of Me est un livre parfois dur à lire, mais tellement réaliste et bien écrit.

Nous nous glissons dans la peau et la psyché de deux personnages brisés dans leur enfance.

Nous suivons tout le long processus de réapprentissage et de lutte constante et quotidienne pour parvenir à reconnaître ses troubles, accepter de l’aide, trouver une sorte de paix, tourner la page et oser aller de l’avant, prendre le risque de vivre, avec toutes les émotions et les incertitudes que cela implique, et bien entendu, savoir que chaque jour sera un challenge, et qu’il y aura beaucoup de hauts de de bas.

J’ai été très agréablement surprise par la plume de cette auteure, j’ai souffert à travers Hunter, à travers Willow, et ce livre est un aperçu du quotidien des personnes atteintes de dépression, de phobies, d’anxiété, « borderline » ou autres.

C’est un hommage à la fois tendre, dur, réaliste et plein d’amour. Que je vous conseille vivement de lire.

***Mes remerciements à l’auteur***

20451619_1574006862632072_6998220368651265256_o.jpg

 

Suivre Claudia Y. Burgoa:

Site Internet: http://www.claudiayburgoa.com/

FaceBook: https://www.facebook.com/ClaudiaYBurgoa

Twitter: https://twitter.com/Author_ClaudiaB

Instagram: https://www.instagram.com/claudia_b30/

Pinterest: https://es.pinterest.com/yuribeans/

 

Sortie et Extrait de TWISTED TWOSOME de Meghan Quinn

 

TWISTED TWOSOME, la toute dernière RomCom de Meghan Quinn, sort aujourd’hui en VO!

TwistedTwosome

Lien: http://hyperurl.co/99udeh

Ajoutez-le à votre liste Goodreads: http://bit.ly/2uarCWF

AdTeaser_SomethingElse

Résumé (VO):

Racer McKay is a broody bastard.

From the moment I met him, he’s been rude, irritable, and unbearable.

A contractor working to remodel my parents pool house for extra cash, he stomps around in those clunky construction boots with his tool belt wrapped around his narrow waist, and a chip on his shoulder.

Racer McKay is also infuriatingly . . . sexy as hell. I want to take that pencil tucked behind his ear, and draw lazy lines slowly up and down his body all the while wanting to strangle him at the same time.

We try to stay out of each other’s way . . . that is until I have no other option but to ask for his help.

But what I don’t realize is he needs me just as much as I need him. I have money he’s desperate for, and he holds the key to making my dreams come true.

Our pranks turn from sarcastic banter, to sexual tension and lust-filled glances. Bickering matches quickly morph into slow burn moments. We’re hot, we’re cold. We push and pull. I need him, I don’t want him. We’re on the verge of combusting with an agreement dangling dangerously between us. Neither one of us can afford to lose one another and yet, we’re finding it quite hard to decipher the line that rests between love and hate.

****

Voici un extrait pour fêter la sortie!

 

GEORGIANA

“So, are you ready for tonight?” Madison asks.

The heat of the sun intensifies with the mention of tonight. It’s beating down on me, building up the pressure, circling me in an inferno of what’s to come.

Tonight.

I don’t think I’ve ever been more nervous in my entire life. Even when I was forced to go with Danny Leshay to senior prom because it was part of my father’s business deal with a client. My dad buys out a lumberyard, and in return, I have to go with the guy’s son to prom. Thoughts of being stabbed and murdered on the side of the road by someone I didn’t know terrified me. Thanks, Dad!

“I’m prepared but so freaking nervous.” I turn on my side and face Madison. “I have that sinking feeling he’s going to say no.”

“How can he say no, G? You’ve run through your presentation a million times. I’ve seen it. You are solid with all your numbers, with your projections; it’s an easy yes.”

“To any other businessman, my presentation is an easy yes, but to my dad . . . I have this horrible feeling it’s going to be a hard pass.”

And that’s the honest truth. He’s a good man, but when it comes to me, I’m his little girl, not an aspiring entrepreneur.

“You might be surprised.” Madison takes a big sip from her drink. “He wasn’t happy at first about you going to Northwestern and earning your master’s in business, but he changed his mind about that.”

I roll my eyes. “Yeah, because on paper, I’m more appealing to one of the ‘husbands’ my dad has chosen for me. An educated girl is a girl with goals and motivation, one that will be able to participate with knowledgeable commentary in dry, pointless conversations at charitable events. My entire life leading to this point has been a long and drawn-out finishing school run, and operated by my father, preparing me for the very moment I meet the one man I can stand at his side, woo his clients, and be the trophy wife I’ve been morphed into.” I set my drink on the table between us and rest my hands under my cheek. “I want so much more, Madison.”

“If you had red hair and was brushing it with a fork right now, I would think you were the little mermaid.”

“I’m serious.” I laugh just as cursing from a thousand men breaks up our little conversation.

From the side of the pool where renovations for the pool house are taking place, the lone construction worker is holding his finger between his jean-clad legs.

Madison sits up and lifts her sunglasses to get a look at the commotion. “Did you hammer a nail into your finger over there?”

The man who’s been working on the building for a few weekends looks up at us. His head is covered by a backward black baseball cap, his chest is bronze from working many hours outside this summer, and it’s hard not to notice the corded muscles wrapped around his entire body, from his chiseled stomach to his powerful biceps. To be honest, it hasn’t been a chore watching him these last few weekends.

What’s-His-Name looks up and pops his finger in his mouth, sucking on it as his body ripples under the brightness of the sun.

“Damn,” Madison mutters under her breath just as the man pops his finger out of his mouth. “Mama likes.”

Unable to hear Madison slowly discredit his self-respect, he gruffly says, “I’m good.” Not giving us a second thought, he shakes his hand and turns back toward his project.

Never having spoken to the man—I’ve only seen him around—I cautiously say, “You sure? Kind of looks like you’re hurt.”

Slowly he turns his head in my direction, his eyes cutting me a look of indignation. “I’m good, Princess. No need to set your cocktail down to check on me.”

Pardon me? Was that attitude?

I sit up, my legs straddling my lounge chair and tip my sunglasses up so he can see my dissatisfaction in his choice of words. “It’s Georgiana, not princess.”

Picking up his hammer, he shoves it in a holster attached to his side and says, “Could have fooled me.”

“Oooooo,” Madison says as if she’s in grade school. “Burned.” She sits back in her chair, taking a sip of her drink as if she’s preparing for the show of a lifetime, one she might just get.

Slowly, I set my drink down and stand. I adjust the fabric of my swimsuit bottom so it’s covering my ass and saunter over to the man, now sorting nails as he casually glances in my direction.

When I stand in front of him, I watch his eyes travel over my barely covered frame until he meets me head-on. His staggering height doesn’t intimidate me, even though he towers over my petite frame. He appears strong and powerful with a hard set in his jaw.

“What did you say?” I ask, a hand on my hip.

Not giving me his complete attention, he says, “You heard what I said or else you wouldn’t be over here trying to put on a front.”

“Put on a front?” My voice sounds a little shrill from the accusation. “I’m not putting on a front.”

“Yeah?” He pulls a rag from his back pocket, lifts his hat, and wipes his brow. His blond hair sticks up in all different directions with beads of sweat at the tips that aren’t covered by his hat. “So you’re not trying to act intimidating in front of your friend? You know, push around the hired help to make yourself feel better?”

“Excuse me?” Two seconds ago I was irritated, now I’m mad. “How dare you make such an awful accusation about me. You don’t know a thing about me.”

“I know enough,” he answers and turns around to nail another board for the new siding. His incessant hammering has ensured a headache all morning.

“Hey.” I poke his sweaty back, trying to ignore how amazingly tight it feels under my index finger. “I suggest if you want to keep your job you show a little respect.”

Whoa, can we all say it together? Georgiana, you’re a bitch. The words felt dirty leaving my mouth. I really don’t act like this, like my—gulp—parents, but I’m tired, anxious about meeting with my dad, and irritated. It’s a cataclysmic combination and when that happens, nothing good comes from it. I’m about to apologize when he starts to go off on me.

“Respect? You want to talk respect?” He spins on his heel and holds up his hammer. “What do you know about respect, Princess? From where I see it, you know nothing. Every weekend I’ve been here, you’ve ordered people around, watching them wait on you hand and foot, complained about not having any money, gossiped about every bad boob job in town, and have yet to be pleasant to anyone who stands an inch beneath you.” He goes to hammer again but turns around once more and says, “And the heels you just had to wear out to the pool ripped a fucking hole in my nail gun hose, giving me no other option than to nail these boards by hand, adding on time I can’t afford. So, Princess, excuse me for upsetting you, but I’m sticking with the nickname. It fits you to a T. Oh, and just so you know, sandals. Sandals are the proper footwear you should be wearing around the pool.” He rolls his eyes, turns around, and starts hammering another nail into the siding of the pool house.

How dare he!

“That’s what you think I am? Some whiney brat?”

“If the unnecessary high heel fits, Princess.”

Unsure of what to do. I stomp my foot and say, “Well, I’m not.”

Pretty sure my reaction just solidified his assumption.

“Tantrums don’t work on me; try your daddy.” He continues to hammer away, his back muscles shimmering with each movement.

“Maybe I will. We’ll see what he has to say about this little conversation.”

He places another nail against the board and starts hammering. “Wouldn’t be shocked if you did. You step on my hose, ruin my chances of getting this project done today, which only prolongs my time here, cutting down on my chance to make more money since I’m getting paid a flat rate, and now you want to get me fired. Sounds about right. Can’t take the blame for anything.”

No one has ever been so disrespectful to me.

“How was I supposed to know I stepped on your stupid hosey thing?”

“Maybe if you pay attention to people and objects around you, you may have noticed.”

“You’re a jerk, you know that?” He has me all wrong, and it is really bothering me that he pictures me as a spoiled, inconsiderate, self-consumed brat. That’s not who I am at all. 

“How do you figure? Because the way I see it, you’re the jerk.” His body fully turns around to face me, challenge in his eyes, maybe a bit of humor at the corner of his lips as he awaits my answer.

Holding my chin high, I say, “Because, instead of having a hissy fit like a petulant child, you could have come over to me and said, ‘Miss Westbrook, sorry to bother you, but you seem to have poked a hole in my hose.’ But instead you decided to stew over here and then pick on me when I was trying to see if you were okay from your inability to hammer a nail into a piece of wood properly. It’s called being an adult.”

He studies me, hands on his hips, not showing any kind of reaction. “Being an adult, huh? And you think you’re an expert at that?”

“I would say I’m well-versed in the topic.”

He nods, his teeth biting down on his lower lip as his eyes flick to where Madison is sitting. “Well-versed, interesting. Tell me, when did adults start eating dinosaur chicken nuggets for lunch?”

Just when I’m about to reply, Madison calls out, “Nuggies are ready, G. Come eat T-Rex’s arms with me. Roar!”

I shut my eyes tight, willing for this moment to disappear, maybe praying for the ground to swallow me whole due to Madison’s poor timing. The infuriating man says with a smile, “Your nuggies are ready, Princess. Don’t want them getting cold.”

****

Suivre l’auteure:

Meghan

Facebook: https://www.facebook.com/meghanquinnauthor

Goodreads: https://www.goodreads.com/author/show/7360513.Meghan_Quinn

Site Internet: http://authormeghanquinn.com/

 

Couverture de Hooking Up d’Helena hunting

Hooking Up

Voici enfin la couverture de HOOKING UP, le prochain roman d’Helena Hunting
dont la sortie en VO est prévue pour le 7 novembre prochain !
Pas mal du tout, hein ??

Liens de pré-commande:

Amazon ➭ http://amzn.to/2py0mlj
CA ➭ http://amzn.to/2qzKFJb
UK ➭ http://amzn.to/2uhHztD
AU ➭ http://amzn.to/2w3m2XV
iBooks ➭ http://apple.co/2pG28PL
B&N ➭ http://bit.ly/2pGbhrO
Kobo ➭ http://bit.ly/2qzOvBM
Google Play ➭ http://bit.ly/2pGhgwV

Résumé (VO):

Amalie Whitfield is the picture of a blushing bride during her wedding reception–but for all the wrong reasons. Instead of proclaiming his undying love, her husband can be heard, by Amalie and their guests, getting off with someone else. She has every reason to freak out, and in a moment of insanity, she throws herself at the first hot-blooded male she sees. But he’s not interested in becoming her revenge screw.

Mortified and desperate to escape the post-wedding drama, Amalie decides to go on her honeymoon alone, only to find the man who rejected her also heading to the same tiny island for work. But this time he isn’t holding back. She should know better than to sleep with someone she knows, but she can’t seem to resist him.

They might agree that what happens on the island should stay on the island, but neither one can deny that their attraction is more than just physical.

Filled with hilariously scandalous situations and enough sexual chemistry to power an airplane from New York City to the South Pacific, Hooking Up is a standalone, laugh-out-loud romantic comedy .

 

****

En tant que grande fan d’Helena Hunting (quel que soit le genre littéraire), j’ai vraiment hâte de mettre la min sur ce livre !

THE BRIGHEST SUNSET (The Darkest Sunrise Duet #2) – Aly Martinez

The-Brightest-Sunset-For Web

 

Titre : THE BRIGHEST SUNSET

Série : The Darkest Sunrise Duet (#2)

Auteur : Aly Martinez

Genre : Adult Romance

Date de parution (VO) : 27 juillet 2017

Trame (VO):

Sticks and stones will break my bones, but words will never harm me.

Bullshit.
Words destroyed me.

“I’m sorry. She didn’t make it.”

“Daddy, he can’t breathe!”

“There’s nothing more we can do for your son.”
Sticks and stones will break my bones, but words will never harm me.

Lies.

Those syllables and letters became my executioner. I told myself that, if I didn’t acknowledge the pain and the fear, they would have no power over me. But, as the years passed, the hate and the anger left behind began to control me.
Two words—that was all it took to plunge my life into darkness.

“He’s gone.”

In the end, it was four soft, silky words that gave me hope of another sunrise.
“Hi. I’m Charlotte Mills.”

****

MA NOTE : 4/5

Sans vouloir révéler la chute du premier tome The Darkest Sunrise , le moins que l’on puisse dire, c’est que le lecteur reste bouche bée.

Les mondes de Charlotte et Porter sont entrés en collision, et ce, de la façon la plus inimaginable possible.

Toutes les certitudes sont brisées, tout ce qui semblait enterré ou surmonté dans le passé refait surface.

Et il semble ne plus y avoir d’avenir pour Porter et Charlotte, alors qu’il était le seul à lui apporter un peu de lumière dans l’obscurité, après toutes ces années de deuil.

La vie de tous les personnages est donc bouleversée, et c’est là que commencent les déchirements, les affrontements et certains comportements assez bas, d’un personnage en particulier.

Ce second et dernier tome est donc celui des batailles, où tout est dévoilé, et où tout doit être reconstruit. Les relations affectives, amoureuses, et même les amitiés, mais cela ne veut pas dire que nous soyons au bout de nos peines.

Car Aly Martinez aime jouer avec le petit cœur du lecteur : la tragédie et la réalité semblent toujours rattraper Charlotte et Porter lorsqu’ils s’y attendent le moins, et lorsqu’ils ont une fois de plus repris espoir.

J’ai beaucoup aimé ce tome, mais je trouve tout de même que le premier tome est un cran au-dessus. Peut-être parce que l’on y vit la rencontre et la passion entre Charlotte et Porter et sans doute aussi en partie à cause de sa chute.

J’ai aussi été franchement énervée par certains personnages (les lecteurs comprendront très vite lesquels), et un en particulier aurait pu montrer davantage de signes de générosité ou de maturité vers la fin, mais je suppose que cela rend aussi le personnage et l’histoire plus réalistes.

Il n’en demeure pas moins que ce tome est toujours touchant, dramatique et romantique, et avec le premier, ils forment une série à ne pas manquer !

L’une de mes meilleures lectures cette année.

The-darkest-sunrise-customDesign-JayAheer2017-large-series-3Drender

 

Suivre l’auteur :

Site Internet: www.alymartinez.com

Facebook: https://www.facebook.com/AuthorAlyMartinez/

Twitter: https://twitter.com/AlyMartinezAuth

Instagram: https://www.instagram.com/authoralymartinez/

Newsletter: https://app.mailerlite.com/webforms/landing/t3w3q3

Goodreads: https://www.goodreads.com/AlyMartinez

Amazon: http://bit.ly/AlyMartinezAmazon