BIRTHDAY GIRL – Penelope Douglas

Birthday-Girl-EBOOK

 Titre : BIRTHDAY GIRL

Auteur : Penelope Douglas

Date de parution (VO) : 17 avril 2018

Genre : romance contemporaine –   amour interdit – différence d’âge

349 pages

 GoodReads

Tableau Pinterest

 

Trame (VO) :

JORDAN

He took me in when I had nowhere else to go.

He doesn’t use me, hurt me, or forget about me. He doesn’t treat me like I’m nothing, take me for granted, or make me feel unsafe.

He remembers me, laughs with me, and looks at me. He listens to me, protects me, and sees me. I can feel his eyes on me over the breakfast table, and my heart pumps so hard when I hear him pull in the driveway after work.

I have to stop this. It can’t happen.

My sister once told me there are no good men, and if you find one, he’s probably unavailable.

Only Pike Lawson isn’t the unavailable one.

I am.

PIKE

I took her in, because I thought I was helping.

She’d cook a few meals and clean up a little. It was an easy arrangement.

As the days go by, though, it’s becoming anything but easy. I have to stop my mind from drifting to her and stop holding my breath every time I bump into her in the house. I can’t touch her, and I shouldn’t want to.

The more I find my path crossing hers, though, the more she’s becoming a part of me.

But we’re not free to give into this. She’s nineteen, and I’m thirty-eight.

And her boyfriend’s father.

Unfortunately, they both just moved into my house.

 

*BIRTHDAY GIRL est une romance contemporaine recommandée aux plus de 18 ans.

****

Jordan est une jeune adulte qui vient d’avoir 19 ans. Parents négligents, enfance dans une caravane, émancipation, fins de mois difficiles pour payer les factures et le loyer de l’appart’ qu’elle partage avec son petit-ami (pas si responsable), projets d’études à la fin de l’été…

Ce même petit ami est censé aller la chercher à la sortie de son petit boulot de serveuse, et comme sa patronne l’a libérée plus tôt, puisque c’est son anniversaire, elle a du temps à tuer.

Le ciné et les films des années 80 semblent donc une bonne idée…

C’est là qu’elle rencontre un homme, Pike, plutôt jeune mais sans doute plus âgé qu’elle.

Ils finissent par regarder le film ensemble et le courant passe tout de suite.

Mais c’est étrange, cette connexion, ce feeling.

Car Jordan a un petit ami, qu’elle s’apprête à présent à retrouver, le film fini…

Mais à la sortie du ciné, juste au moment où ils s’apprêtent à se quitter (non sans peine, l’attraction est évidente mais ils n’osent pas mettre le doigt dessus), et que Jordan rebrousse chemin vers le bar où Cole doit passer la prendre à l’heure habituelle, le téléphone de cet homme sonne…

Et la révélation tombe :

Oui, Cole est bien le prénom du petit-ami de Jordan.

Et de son fils à lui…

Et ils doivent aller le récupérer au poste de police…

La magie est finie.

Et l’histoire de Jordan et Pike commence.

Mais peuvent-ils vraiment avoir une histoire, lorsque 19 ans, la société, et Cole, les séparent ?

30704767_1982593488724790_3198652524051562496_n

MA NOTE : 5/5

Petite anecdote sur ce livre : j’ai failli ne pas le lire !

J’ai tellement été déçue dernièrement avec des livres portant sur des sujets « sensibles », « tabou » que j’avais d’abord renoncé à le lire.

Mais pas à cause de son résumé. Car parfois j’aime sortir un peu de ma zone de confort et lire quelque chose de différent, de plus « risqué ».

C’est ce que j’avais fait avec les autres livres.

Mais ce qui fait la différence, au-delà des trames, ce n’est pas tant le sujet en soi, mais la façon dont il est traité par l’auteur.

Et je dois dire que malheureusement, je suis allée de déception en déception cette année avec certains livres plus « osés ».

Je déteste les clichés et les approches « faciles », surtout lorsqu’il s’agit d’un sujet « sensible » ou « tabou ».

Puis je me suis mise à réfléchir…

Après tout, il s’agit de Penelope Douglas…

Je dois lui donner une chance. et c’est ce que j’ai fait

Je me suis laissée guider à travers l’histoire de Jordan et Pike.

Et je suis tellement heureuse de l’avoir fait !

BIRTHDAY GIRL est la preuve que ce qui fait un bon livre, c’est le talent de l’auteur, la façon dont il traite le sujet, dont il construit ses personnages.

Et BIRTHDAY GIRL est tellement plus qu’un amour défendu insipide.

C’est beau, romantique, déchirant et réaliste.

Tous les personnages (principaux et secondaires) sont solides, le rythme est juste.

Et cette histoire est emplie de petits instants et de phrases qui vous attendrissent et / ou vous touchent profondément.

Ce n’est pas une question d’âge, c’est une question de vécu.

Nos expériences passées ont fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui, elles nous façonnent, nous font mûrir, quelquefois bien plus vite que prévu.

C’est le cas de Pike, dont la vie a été définitivement chamboulée à 19 ans.

C’est le cas de Jordan, qui a dû grandir et mûrir bien avant d’atteindre les 19 ans.

Elle n’est pas dans son élément avec les jeunes adultes de son âge, et sa relation avec Cole est loin d’être idéale.

Et effectivement, il y a une différence de 19 ans entre Pike et elle, mais leurs « âmes » ce qu’ils ont dû traverser chacun de leur côté, ont fait d’eux ce qu’ils sont aujourd’hui, et ils s’aperçoivent qu’ils ont beaucoup d’aspirations en commun. Des aspirations que les « jeunes » comme Jordan n’ont pas encore, et que les « vieux » comme Pike n’ont plus.

Alors, lorsque tant de choses les poussent l’un vers l’autre, pourquoi devraient-ils y renoncer ?

Penelope Douglas a fait un beau travail autour de ce sujet délicat, à travers des personnages réellement attachants et bien travaillés.

J’ai eu beaucoup de mal à refermer ce livre, je n’avais pas envie de faire mes adieux à Pike et Jordan.

Une histoire d’amour autour d’un sujet assez complexe, mais également belle et réaliste. Pas de clichés, pas d’approche facile ou mièvre.

Ce n’est pas un chemin parfait, c’est comme la vie, toutes les bonnes questions sont posées, les dilemmes sont très bien exprimés à travers des personnages qui veulent lutter contre leurs sentiments, sont déchirés par les préjugés, la morale et els obligations, et la conclusion m’a semblée parfaite.

Merci Penelope Douglas !

L’une mes meilleures lectures cette année.

***Mes remerciements à l’auteur***

Amazon US

Suivre Penelope Douglas:

 Facebook

Site Internet

Twitter

Instagram

Goodreads

Pinterest

E-mail

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :