THE CRACKS DUET – L.H. Cosway

TEASER02-LHCD

 

A CRACK IN EVERYTHING Sortie (VO) : 30 janvier 2018

HOW THE LIGHT GETS IN – Sortie (VO) : 6 février 2018

Auteur : L.H. Cosway

 Genre : New Adult / Adult Romance

 

LHCCrackinEverythingCover6x9_HIGH

A CRACK IN EVERYTHING (The Cracks Duet #1) :

Description (VO) :

Life used to be simple.

I was a city girl with humble dreams. Then Dylan O’Dea broke into my flat, held me against the wall and told me to stay quiet.

It was like in the movies, where the universe zeros in on a single scene. I looked into his eyes and knew he was going to change me.

For Dylan, the sky was always falling. He showed me how our world is a contradiction of beauty and ugliness. How we choose to ignore the awful and gloss over it with the palatable. How you need just a tiny drop of something unsavoury to create every great scent.

Pretty deep for a pair of teenagers living in a block of council flats in inner city Dublin, right Probably. But we weren’t typical. We both had our obsessions. Mine was growing things, Dylan’s was scent. He taught me how to use my nose, and I introduced him to the magic of flowers.

I had no idea that one day he’d build an empire from what we started together. But before that, there was love and happiness, tragedy and epic heartbreak…

My name is Evelyn Flynn and I’m going to tell you about the crack in everything.

 

LHCLightGetsInCover6x9_HIGH

HOW THE LIGHT GETS IN (The Cracks Duet #2)

Description (VO) :

He came back to me 16 minutes and 59 seconds into Beethoven’s Symphony no. 7.

We parted amid tragedy, so it seemed poetic. Dylan O’Dea, my childhood sweetheart, had once

meant everything to me. Now we were strangers, and honestly, after eleven years I never thought

I’d see him again.

I lived in the world of the average, of getting paid by the hour and budgeting to make ends meet. But

Dylan, he lived in the world of wealth and success. He’d achieved the great things I always suspected

he would. The dissatisfaction he’d felt as a teenager had obviously been an excellent motivator.

He started a business from scratch, pioneered a brand, and created perfumes adored by women

across the globe. I was just one of the people who’d been there before. Now he was living his best life in the after.

And me, well, I’d been in a dark place for a while. Slowly but surely, I was letting the light back in, but there was something missing. I was an unfinished sentence with an ellipsis at the end. And maybe, if I was brave enough to take the chance, Dylan could be my happy ending.

****

 MA NOTE : 4/5

A CRACK IN EVERYTHING 

Evelyn et Dylan vivent dans l’un des quartiers les plus déprimés de Dublin.

Ils sont assez différents, l’un de l’autre, mais aussi des autres adolescents de leur âge.

Elle adore la botanique, lui a un véritable don, un « nez » capable d’identifier une multitude d’essences.

Cette année, ces « voisins » vont bâtir une amitié sincère  qui deviendra vite bien plus que cela.

Ils forment donc, avec quelques amis « parias », un petit groupe attachant.

Mais Dylan rêve de quitter ce quartier et cette vie qui ne lui promet qu’un avenir médiocre et sombre.

Quant à Ev’, elle semble heureuse de se « contenter » de ce qu’elle a, et bien qu’elle aimerait suivre sa tante à New York d’ici trois ans, elle ne peut se résoudre à laisser sa grand-mère malade derrière elle.

Lorsque la tragédie frappe, Dylan et Ev’ sont confrontés à une dure décision : tout quitter et tenter un avenir meilleur ensemble, ou renoncer à leur amour naissant ?

Ce premier tome est très attendrissant, il nous berce entre tendresse, humour, conflits de l’adolescence, premières amours et amitié.

Il nous offre des moments particulièrement émouvants, d’autres déchirants, et nous laisse avec cette envie de nous précipiter sur le second, dans l’espoir que cette lumière qu’Evelyn s’obstinait à voir en toute chose, n’a pas totalement été anéantie…

 

Teaser01-LHCD

HOW THE LIGHT GETS IN

Le premier tome avait emporté avec lui la lumière, l’optimisme et la douceur d’Ev’.

Les années ont passé et nous la retrouvons à New York. Finalement, elle a fini par suivre sa tante quelques mois plus tôt, après le décès de sa grand-mère, dont elle s’était occupée durant toutes ces années.

Ev’ ne jardine plus.

Ev’ s’est « contentée » d’exister. Elle n’espère plus…

Cela ne veut pas pour autant dire qu’elle a oublié Dylan.

Leurs chemins se recroisent, et à travers les chapitres et quelques flashbacks, nous en apprenons plus sur ces onze dernières années qui se sont écoulées.

Dylan est un prestigieux parfumeur désormais.

Mais à présent qu’Evelyn n’est plus de l’autre côté de l’Atlantique et qu’elle n’a plus l’excuse de sa grand-mère pour « oser » trouver sa place au soleil, il est bien décidé à ne pas la laisser partir, pas une seconde fois.

Seulement, son Ev’ semble être devenue bien pessimiste. Amère.

Sera-t-elle capable de laisser la lumière percer à nouveau ?

Ce second tome est plus « adulte » à l’image de la maturité de ses personnages.

Le temps de l’innocence est révolu, mais plus que réaliste, Ev’ est devenue amèrement défaitiste.

Depuis la perte qu’elle a subie, elle se refuse d’espérer qu’il puisse y avoir quelque chose de réel avec Dylan.

À cause de son cœur brisé, mais également de tout ce qui semble les séparer à présent : le succès de Dylan face à son « échec » personnel.

Dylan devra donc faire preuve de beaucoup de patience, d’obstination, pour percer sa carapace et parvenir ainsi à baigner le cœur d’Evelyn de sa propre lumière.

Mais c’est aussi à Ev’ de faire un pas dans cette direction et oser enfin prendre le risque d’être heureuse et de donner une chance à leur histoire.

Après tout, ce n’est pas tous les jours que le destin vous donne une seconde chance…

Ce second tome est donc celui de l’acceptation et du « renouveau ». Marqué par les regrets, l’obstination, le pessimisme d’Evelyn et l’optimisme de Dylan, les rôles semblent inversés. Nous apprenons également ce que sont devenus les autres personnages (famille, amis…), et nous assistons à la lente reconquête, aux murailles qui s’effritent, le tout entre senteurs et souvenirs… Le chemin vers la « guérison ».

Je vous conseille vivement de « Duet », réellement touchant.

Si fallait vraiment chercher des « bémols », je dirais peut-être qu’Evelyn m’a un peu lassée à certains moments vers la fin, je la trouvais peut-être un tantinet trop obstinée, à ce stade de l’histoire… Ou alors peut-être que j’aurais eu besoin d’un épilogue un peu plus « complet » ou à plus long terme, pour compenser un peu l’amertume ressentie dans ce tome.

Mais c’est une opinion personnelle ; après tout, cette histoire est un long processus et Ev’ n’allait tout de même pas changer du jour au lendemain, surtout après une décennie où elle s’était refusé de laisser passer la lumière…

En fait j’aurais eu besoin de plus de pages, avec plus de moments de bonheur, histoire de compenser 🙂

Mais ce n’est qu’un léger bémol (et très subjectif)
The Cracks Duet vaut vraiment la peine d’être lu, et vous vous attacherez beaucoup à tous les personnages ; à Ev’ et Dylan bien entendu, mais surtout à Dylan, qui est tout bonnement parfait.

Vous n’aurez tout simplement pas envie de les quitter.

 

Liens :

A CRACK IN EVERYTHING:

Amazon

iBooks

Nook

Kobo

HOW THE LIGHT GETS IN:

Amazon

iBooks

Nook

Kobo

Suivre L.H. Cosway:

 Facebook

Twitter

Instagram

 Site Internet

Pinterest

 

***Mes remerciements à l’auteur et à WordSmith Publicity***

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :