SAVAGE: The Awakening of Lizzie Danton – L.A. Fiore

Savage Final Ebook

Titre : SAVAGE: The Awakening of Lizzie Danton

Auteur : L.A. Fiore

Date de parution (VO) : 17 novembre 2017

Genre : Romance, Suspense

Trame (VO):

They call him a monster.
Pale blue eyes as cold as ice that see right through you.
He’s hard.
He’s damaged.
He’s dangerous.
He lives in a castle fit for a fairy tale, but he’s no prince.
He’s savage.
He’s brutal.
He’s a killer.
By an act of fate, our worlds collide.
They call him a monster, but he is my salvation.

Savage Final

 

****

Lizzie et Brochan ont beaucoup en commun, même s’ils ne se connaissent pas (encore) et vivent dans deux pays différents.

La mère de Lizzie est un monstre.

Le père de Brochan l’était tout autant.

Lizzie est désormais artiste peintre à New York, quant à Brochan, il vit isolé dans un château en Écosse, qu’il quitte pour ses « missions ».

Le destin va pourtant les réunir en Écosse, dans une petite ville entourée de mythes et de légendes.

Brochan y est d’ailleurs craint et considéré comme un monstre.

Mais Lizzie, qui en sait beaucoup sur les véritables monstres, aime se faire sa propre opinion sur les choses et les gens. Et elle ne peut s’empêcher d’être intriguée par cet homme si froid et impassible…

7

MA NOTE : 5/5

SAVAGE est mon troisième livre de L.A. Fiore.

DEVIL YOU KNOW et ELUSIVE m’avaient déjà largement prouvé qu’il s’agissait d’une auteure à surveiller, et avec ce dernier roman, je n’ai vraiment pas été déçue.

C’était absolument délicieux et addictif à lire.

Une intrigue et des personnages parfaitement écrits, un environnement propice aux légendes et aux mystères. D’innombrables secrets, et toujours, toujours présents : l’amour et la compassion, en dépit de toutes les horreurs et de la cruauté dont l’être humain est capable.

Lizzie et Brochan ont donc en commun le fait de ne pas être un enfant désiré.

La mère de Lizzie s’est servie d’elle pour arriver à ses fins et vivre de l’argent de son père biologique (c’est bien pour cela, après tout, qu’elle avait cherché à tomber enceinte).

Le père de Brochan lui, le considère comme un monstre, pour avoir « tué » sa mère, morte en lui donnant le jour.

Lizzie et Brochan subiront chacun des abus différents mais tout aussi cruels aux mains de la personne qui était censée les aimer et les protéger.

L’une trouvera sa libération dans l’art, l’autre endiguera sa rage à travers une activité professionnelle… peu orthodoxe…

Lizzie perce grâce à ses peintures, qui touchent par ce mélange unique de tristesse et de beauté. C’est comme si elle avait appris à voir le bon en dépit de tout.

En revanche, Brochan semble avoir perdu toute son innocence et sa bonté. Seuls quelques proches croient que le petit garçon aimant d’autrefois peut encore être sauvé. Si quelqu’un se donnait bien la peine de passer outre cette redoutable façade.

C’est en pleines terres écossaises qu’ils vont se rencontrer.

Lizzie va tomber amoureuse de cette région, qui est un vrai trésor d’inspiration pour son art.

Brochan va vouloir la tenir à distance.

Mais ils ne pourront pas nier longtemps le lien qui va bientôt s’établir, puis leur attirance.

Mais cette contrée cache bien des secrets et des mystères. Le passé est sur le point de les rattraper, des secrets vont être révélés, le danger et la tragédie menacent…

Châteaux en ruines, bois obscurs, trahisons, tragédies… On y respire une atmosphère qui peut sembler tantôt fascinante et verdoyante, tantôt menaçante.

Les personnages sont très bien travaillés, avec une héroïne dont on pourrait s’attendre à ce qu’elle soit fragile et soumise, mais qui s’avère être forte, courageuse et honnête dans ses actions et ses sentiments.

Brochan est le parfait héros tourmenté.

De nombreux passages et dialogues sont vraiment désarmants. Délicieux à lire. Et à relire…

L.A. Fiore sait créer des personnages attachants, des héros brisés et des héroïnes courageuses, des histoires d’amour magnifiques, dramatiques, des scènes d’amour parfaites, sans jamais tomber dans les clichés.

Le style est toujours juste, parfait, le rythme aussi.

Lorsque l’on a du mal à quitter des personnages et leur univers, c’est bien le signe que l’auteure a fait un excellent travail.

Et de trois, donc ! J’attends donc le prochain livre de L.A. Fiore avec impatience !

 

Liens:

Goodreads

Amazon

Kobo

B&N

iBooks

 Suivre l’auteure:

Site: http://www.lafiorepublishing.com/

Facebook: https://www.facebook.com/l.a.fiore.publishing

Twitter: https://twitter.com/lafioreauthor  | @LAFioreAuthor

IG: https://instagram.com/lafiore.publishing/  | @lafiore.publishing

Page de l’auteure sur Goodreads: https://www.goodreads.com/author/show/6553058.L_A_Fiore

Page de l’auteure sur Amazon: http://amzn.to/1B2aMdl

Newsletter: http://eepurl.com/_DBX5

Bookbub: http://bit.ly/2l4DtSP

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s