Chronique et extrait de Forever Right Now – Emma Scott

Cover Forever Right Now_Final eBOOK copy

Titre : FOREVER RIGHT NOW

Auteur : Emma Scott

Date de parution (VO) : 24 octobre 2017

Genre : Romance contemporaine

Trame (VO):

Darlene Montgomery has been to hell and back…more than once. After a stint in jail for drug possession, she is finally clean and ready to start over. Yet another failed relationship is just the motivation she needs to move from New York to San Francisco with the hopes of resurrecting her dance career and discovering that she is more than the sum of her rap sheet. As Darlene struggles in her new city, the last thing she wants is to become entangled with her handsome—but cranky—neighbor and his adorable little girl…

Sawyer Haas is weeks away from finishing law school, but exhaustion, dwindling finances, and the pressure to provide for himself and his daughter, Olivia, are wearing him down. A federal clerkship–a job he desperately needs–awaits him after graduation, but only if he passes the Bar Exam. Sawyer doesn’t have the time or patience for the capricious—if beautiful—dancer who moves into the apartment above his. But Darlene’s easy laugh and cheerful spirit seep into the cracks of his hardened heart, and slowly break down the walls he’s resurrected to keep from being betrayed ever again.

When the parents of Olivia’s absentee mother come to fight for custody, Sawyer could lose everything. To have any chance at happiness, he must trust Darlene, the woman who has somehow found her way past his brittle barbs, and Darlene must decide how much of her own bruised heart she is willing to give to Sawyer and Olivia, especially when the ghosts of her troubled past refuse to stay buried.

À partir de 18 ans.

****

Ceux qui auront lu The Butterfly Project se souviendront de Darlene, l’amie de Zelda et Beckett…

FOREVER RIGHT NOW est l’histoire de cette jeune fille qui revient de très loin – excès, drogues, overdose et séjour en prison – et Sawyer, un jeune étudiant dont la vie a été bouleversée il y a près d’un an, lorsque l’une de ses nombreuses conquêtes d’un soir lui a laissé un petit couffin en guise de surprise, avant de disparaître.

Darlene lutte pour prendre un nouveau départ à San Francisco, après sa désintoxication.

Sawyer lutte pour décrocher enfin son diplôme, travailler pour un célèbre juge et pouvoir enfin inscrire son nom sur le certificat de naissance de sa fille Oilivia. Il n’a plus que quelques mois à attendre avant que le délai d’un an nécessaire à cette formalité n’expire.

C’est donc dans une typique maison de SF qu’ils se rencontrent et deviennent voisins.

Elle vit à l’étage du dessus, et il se montre très froid envers elle.

L’une survit à coup de petits boulots dans l’espoir d’obtenir un rôle et réaliser son rêve de toujours : la danse et la scène.

Lui joint à peine les deux bouts avec sa bourse, pour payer le loyer, sa voisine/baby-sitter et l’entretien de sa fillette, à base de repas réchauffés au four microondes, de nombreuses heures d’études, etc… C’en est fini de sa vie insouciante d’étudiant. Son seul rayon de soleil est cette fillette qui dépend entièrement de lui, et la générosité de chaque personnage formant cette petite communauté.

Après une première rencontre désastreuse, Darlene parvient à se glisser peu à peu dans le quotidien de Sawyer et de sa petite fille.

Mais elle n’ose pas lui avouer son passé.

D’autant que l’une des raisons qui ont poussé Sawyer vers sa future profession est la mort tragique de sa mère à cause d’un chauffard, alors qu’il était encore petit, …

Sawyer est depuis un défenseur à outrance de la loi et de l’idée que tout le poids de celle-ci doit tomber sur celui qui l’enfreint.

Tout est blanc ou noir dans son monde, surtout depuis qu’il a dû assumer une paternité en pleine vie universitaire, et Darlene semble venir tout bouleverser, avec son sourire contagieux, sa tendresse, sa lumière et son énergie. Telle un tourbillon qui menace de le happer sur son passage.

Trouvera-t-elle le courage de lui avouer enfin son passé, ou cela mettra-il un terme à quelque chose qui pourrait devenir une belle histoire entre eux ?

MA NOTE : 5/5

Emma Scott ne me déçoit jamais.

Encore une belle histoire d’amour, avec deux héros qui luttent au jour le jour pour aller de l’avant, pour des raisons bien différentes.

Tout semble pourtant les opposer, pourtant l’attirance est immédiate.

L’auteure a encore une fois su créer un petit univers de gentillesse, de petits gestes qui font la différence, dans un monde qui semble avoir perdu une grande part de son humanité et où la solitude est bien souvent propice à nous faire baisser les bras.

Ainsi, les personnages « secondaires » tout aussi attachants et humains.

L’auteure traite intelligemment le problème de la toxicomanie, des drames familiaux qu’elle provoque, mais elle offre également un beau message d’espoir.

Il y a également d’autres sujets qui sont traités, comme les nouveaux départs, la solidarité, la générosité, l’amour paternel au-delà d’un nom sur un simple papier officiel.

J’ai également beaucoup aimé l’approche du juge Miller sur la Loi est son application.

Elle trouve d’ailleurs une merveilleuse illustration dans ce livre, mais je ‘en dirai pas plus.

Et que dire de l’histoire d’amour en soi…

Emma Scott n’a pas bâclé les choses entre eux, j’ai adoré le « slow burn » et la façon dont les deux héros sont irrémédiablement attirés l’un vers l’autre, en dépit de tout ce qui semble les opposer.

Il y a de très beaux passages, des phrases et des révélations qui frappent juste en plein cœur et qui arrachent quelques larmes.

Un livre et une auteure à recommander absolument !

****

Forever Right Now Blogger Teaser

 

Histoire de vous mettre l’eau à la bouche, voici un extrait (VO) de FOREVER RIGHT NOW:

 

« Who are you? » he demanded rudely, shifting the diaper bag higher on his shoulder while hoisting his little girl in his other arm. He was six feet of hotness in a rumpled suit, glaring at me with suspicion in his dark eyes.

« I…I’m your new neighbor? » It sounded more like a question; as if I needed this guy’s permission to live. I straightened to my full height. « I just moved in upstairs. I’m a dancer. Well, I was. Had to take some time off but I’m going to get back into it soon…ish. » I put on my friendliest smile. « I’m a massage therapist now. Just got my license and… »

My words died under Sawyer’s withering stare.

« A dancer. Fantastic, » he said bitterly. « Just what I always wanted. Someone leaping and thumping above me, waking my kid up and disturbing my studies at all hours of the night. »

I planted my hands on my hips. « I can’t dance in a dinky apartment, and besides… »

Words failed me again as the sharp planes and hard angles of Sawyer’s face melted when his daughter–I guessed her to be about a year old–suddenly clapped her small hand over his chin.

Sawyer’s hard gaze softened, and his broad mouth turned up in a smile–a beautiful smile I was sure only his little girl ever got to see, and so full of love that for a moment I could hardly breathe.

****

 Liens :

Amazon US: http://amzn.to/2fRUBK8

Amazon Universal: myBook.to/EScottForeverRightNow

KOBO: http://bit.ly/FRNKobo

BN: http://bit.ly/FRNBNScott

iBooks: http://apple.co/2x0t8Au

Goodreads: https://goo.gl/LR6Kb9

****

Suivre l’auteure :

Site: www.emmascott.net

Facebook:  https://www.facebook.com/EmmaScottwrites

Twitter: @EmmaS_writes

Instagram: @EmmaScottWrites

Amazon: http://bit.ly/EmmaScott

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s