Amnesia [Amnesia # 1] – Cambria Hebert

35150954

 

Titre : AMNESIA

Série : Amnesia (#1)

Auteur : Cambria Hebert

Date de parution (VO) : 10 juin 2017

Genre : Romance Suspense

323 pages

Trame (VO):

I washed ashore in a little lake town.
A place where everyone knows everyone, yet…
No one knows me.
I don’t know me.
If a woman doesn’t know her own name, does she really exist?
I don’t know my natural hair color, my birthdate, or where I live.
I am invisible.
To everyone, to everything, even to myself.
Except to him.
I see the recognition deep in his stare, the way it lingers on my face as if I’m a puzzle he’s desperate to put together.
I just want answers, the truth… knowledge.
His lips are sealed. Still, his eyes beguile me.
I can’t trust anyone, not even myself. Someone wants me dead, the same someone who tried to bury me in a watery grave.
They’ll come for me again… I won’t know their face.
I don’t even know mine.
I am amnesia.

****

21271325_1453998351347768_5426009449520381324_n

Une jeune fille se réveille complètement amnésique dans un hôpital.

On lui apprend qu’elle est restée dans le coma plusieurs semaines, que personne ne la connaît, que personne n’est venu la réclamer et qu’elle porte de nombreuses traces et cicatrices de sévices sur son corps.

Elle apprend que c’est un jeune homme, Edward, qui l’a trouvée flottant dans le lac de cette petite bourgade.

Il est venu lui rendre visite chaque jour depuis.

La seule certitude qu’elle a, c’est ce lien, la connexion qu’ils semblent avoir.

Il la regarde comme s’il attendait d’elle des réponses, pourtant elle a beau s’efforcer, rien n’y fait, son cerveau a bloqué tout souvenir de son passé.

Les médecins lui disent qu’il s’agit d’un mécanisme de défense que son corps a utilisé pour se protéger d’un traumatisme sans doute atroce.

Amnesia, c’est le prénom qu’elle s’est donné, finalement. Cela lui va bien, à cette fille sans passé, et au futur plus qu’incertain, surtout lorsque d’étranges évènements semblent se produire autour d’elle.

Souhaitant désespérément retrouver la mémoire, et par là même, sa vie, elle commence à se demander si recouvrer la mémoire ne serait pas pire que l’ignorance, si les souvenirs ne seraient pas la porte vers l’enfer de ce qu’elle a subi.

Puis dans cette petite ville où tout le monde se connaît, les rumeurs courent, et elle finit par apprendre que onze ans plus tôt, une adolescente avait disparu dans ce même lac et que personne ne l’a jamais revue.

Qui est réellement Amnesia ?

Que s’est-il réellement passé il y a tant d’années ?

Et cet étrange pressentiment d’être observée, cette sensation qu’elle n’a peut-être pas échappé définitivement à la mort ?

La vérité ne sera-t-elle pas pire que l’ignorance ?

20727994_1430211833726420_406845060405854844_n

MA NOTE : 4,5/5

Lire AMNESIA, c’est se plonger littéralement et émotionnellement dans la brume qui semble engloutir ce lac, et cette île mystérieuse juste au beau milieu.

À travers le double point de vue Amnesia/Edward, nous vivons la frustration de l’héroïne qui ignore tout de son identité (son passé, sa famille, sa personnalité) et souhaite tant se rappeler, et le déchirement d’Edward qui n’a jamais pu demeurer très loin du lac qui lui a arraché sa meilleure amie il y a plus d’une dizaine d’années.

Amnesia veut récupérer sa vie, mais elle a également peur que l’atrocité de ses souvenirs finissent par la détruire, s’ils refaisaient surface un jour.

Edward est encore rongé par la culpabilité qu’il ressent depuis la disparition de son amie d’enfance, et il ne peut s’empêcher d’espérer qu’Amnesia et elles soient la même personne, ou du moins qu’elles partagent la même identité, puisque de toute façon son amie ne serait plus vraiment la même après tant d’année de captivité et de sévices.

On ne peut s’empêcher de lire ce livre la gorge nouée, avec cette sensation de paranoïa et d’appréhension, ce brouillard qui semble vouloir cacher une vérité que l’on ne voit pas mais que l’on devine très proche.

L’auteure, qui est célèbre pour sa série #hashtag, écrit un thriller passionnant en deux tomes, où le premier livre d’achève avec beaucoup de questions juste au moment où nous pensions tout découvrir.

Qui es-tu Amnesia ?

Qui t’a torturée toutes ces années ?

Où étais-tu pendant tout ce temps ?

Es-tu vraiment à l’abri à présent ?

Peux-tu oser espérer construire une nouvelle vie ?

Qu’as-tu appris qui semble te hanter ?

Si vous vous attendez à tout tirer au clair à la fin du premier tome, détrompez-vous, cela ne fait que commencer !

Quant à l’histoire d’amour, elle est très bien écrite également, ce qui est un très bon plus dans cette histoire.

L’auteure a une très belle plume, que ce soit pour créer une histoire pleine de suspense et de révélations – qui comme les souvenirs, refont surface à n’importe quel moment –, dépeindre des personnages réellement attachants – avec de beaux moments de tendresse et de passion – ou des moments de terreur et désespoir.

Personnellement, je me suis déjà plongée dans le second tome.

 

*** Mes remerciements à l’auteure***

 

 

 

 

Une réflexion sur “Amnesia [Amnesia # 1] – Cambria Hebert

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s