THE DARKEST SUNRISE (The Darkest Sunrise Duet #1) – Aly Martinez

The-darkest-sunriseEbook FORWEB

Titre : THE DARKEST SUNRISE

 Série : The Darkest Sunrise Duet

 Auteur : Aly Martinez

 Genre : Romance Contemporaine

 Date de parution (VO) : 13 juillet 2017

  Trame (VO):

Sticks and stones will break my bones, but words will never harm me.
Whoever coined that phrase is a bald-faced liar. Words are often the sharpest weapon of all, triggering some of the most powerful emotions a human can experience.
“You’re pregnant.”
“It’s a boy.”
“Your son needs a heart transplant.”
Sticks and stones will break my bones, but words will never harm me.
Lies.
Syllables and letters may not be tangible, but they can still destroy your entire life faster than a bullet from a gun.
Two words—that was all it took to extinguish the sun from my sky.
“He’s gone.”
For ten years, the darkness consumed me.
In the end, it was four deep, gravelly words that gave me hope of another sunrise.
“Hi. I’m Porter Reese.”

****

MA NOTE : 5/5

Vous aurez remarqué que je n’ai pas traduit la trame ; j’ai en effet préféré la laisser telle quelle, parce je considère qu’elle fait partie à part entière du livre, et je n’ai pas la plume de l’auteur !

Que dire de ce premier tome sans trop en dévoiler (en termes de spoilers et de « chute »).

Que j’ai hâte de me jeter sur le second et dernier tome ?

Que c’était déchirant mais tout aussi bon ?

Ça a l’air contradictoire, comme ça, mais c’est ce qu’Aly Martinez a réussi à faire.

Charlotte était étudiante en médecine lorsqu’elle est tombée enceinte après une aventure d’un soir…

Finalement ils assument tous les deux leur rôle de futurs parents.

C’est un garçon.

Il naît.

Mais il a besoin d’une greffe.

La maternité est donc difficile pour Charlotte, mais en dépit de l’horloge qui tourne, c’est une mère aimante.

Un jour, alors qu’elle promène son bébé, son attention est attirée vers une mère paniquée dans un parc, parce que son enfant ne semble plus respirer. Son instinct de docteur prend donc le dessus, elle se précipite pour lui venir en aide.

Le bébé est sauvé.

Mais en revenant sur ses pas, Charlotte se rend compte de la cruelle réalité : plus aucune trace de son landau.

Son fils a disparu.

Quant à Parker, il a également vécu une tragédie. On le voit avec son fils de onze ans, qui a de graves problèmes respiratoires, et sa petite fille. On se surprend lorsqu’il dit « je te hais » en jetant un regard à la photo de sa défunte femme.

Parce qu’il est veuf depuis trois ans. Sa femme est morte dans un accident de voiture alors que sa fillette n’avait que quelques mois.

Mais il ne s’agissait pas d’un simple accident où il aurait pu les perdre tous les trois et où seule sa femme a trouvé la mort…

Les années passent. On apprend que Charlotte s’est jetée dans ses études et son travail, et qu’elle est entièrement brisée.

Elle existe, sans vivre vraiment

Elle évite de soigner les enfants. C’est sa seule limite.

On apprend aussi qu’elle subit un cruel rituel chaque année, chez le père de son fils (qui a refait sa vie, vient d’avoir un enfant, et ne manque jamais de la faire sentir coupable) : fêter l’anniversaire de leur fils.

Parker, quant à lui, est propriétaire avec son frère de plusieurs restaurants à succès.

Il tient à obtenir un rendez-vous avec Charlotte, car elle est la meilleure dans sa spécialité, et il souhaiterait qu’elle examine son fils, dont la santé se dégrade de plus en plus.

C’est finalement par l’entremise de la collègue de Charlotte qu’il finit par la rencontrer.

Bien sûr, il ne perd pas de vue la véritable raison de cette rencontre « arrangée ».

Bien sûr, Charlotte n’a aucune place dans sa « vie » pour une relation durable, encore moins pour toute forme d’affectivité.

Pourtant le courant passe immédiatement.

19686691_1869383933313869_1797731039_o

Parker a ce don qui lui permet de comprendre Charlotte, il sait quoi dire au bon moment, se taire et lui laisser de l’espace, ou s’accrocher à elle lorsqu’elle semble s’échapper. Ils partagent le même humour.

Car ce sont deux êtres humains qui se comprennent, qui savent ce qu’est l’obscurité.

19686423_1869383939980535_1573561902_o

“Two people alone in the darkness. No questions. No judgments. No faking it.”

Charlotte s’ouvre alors peu à peu.

Leur connexion va au-delà des mots, ils n’ont pas besoin de phrases pour se comprendre et se « voir ».

Au fil du livre, nous en apprenons davantage sur l’histoire de Parker.

Et inconsciemment, le lecteur commence à « sentir » qu’il peut y avoir « autre chose ».

Les différents points de vue narratifs sont habilement utilisés, pour avoir une vision de plus en plus complète des évènements.

Essayer de bâtir une sorte de relation avec leurs obligations respectives et les réticences émotionnelles de Charlotte n’est pas facile, pourtant Parker fait tout pour la ramener peu à peu vers la lumière, dans l’espoir qu’un jour elle puisse accepter une partie importante de sa vie, celle qui passera toujours en premier, en tant que père – sa famille – elle qui a passé ses dix dernières années à éviter tout contact avec des enfants.

Mais en dehors de leur cocon, la réalité va bientôt frapper, et nous laisser littéralement sans souffle, jusqu’à la dernière page…

Je n’en dirai pas plus.

Suspense….

 

Suivre l’auteur :

Site Internet: www.alymartinez.com

Facebook: https://www.facebook.com/AuthorAlyMartinez/

Twitter: https://twitter.com/AlyMartinezAuth

Instagram: https://www.instagram.com/authoralymartinez/

Newsletter: https://app.mailerlite.com/webforms/landing/t3w3q3

Goodreads: https://www.goodreads.com/AlyMartinez

Amazon: http://bit.ly/AlyMartinezAmazon

 

 

The-darkest-sunrise-customDesign-JayAheer2017-large-series-3Drender

 

 

 

Une réflexion sur “THE DARKEST SUNRISE (The Darkest Sunrise Duet #1) – Aly Martinez

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s