DATING YOU HATING YOU – Christina Lauren

Dating You Hating You GR

 

Titre : DATING YOU / HATING YOU

Auteures : Christina Lauren

Genre : Romance contemporaine

Date de parution :

6 juin 2017 chez Gallery Books (VO)

1er juin 2017 chez Hugo Roman (VF)

 

 

Trame :

Evie et Carter se rencontrent lors d’une soirée organisée par des amis communs, devant la zone des « célibataires » et se rendent compte que leurs amis ont voulu jouer les cupidons…

Ils se plaisent tout de suite, le courant passe parfaitement, bref. Un très bon feeling.

Même le fait de découvrir qu’ils sont tous deux agents des deux firmes rivales ne semble pas éteindre la flamme.

Mais lorsque leurs agences respectives fusionnent, Brad, chef d’Evie et donc nouveau boss de Carter, va en profiter pour les lancer dans une bataille sans merci pour garder le seul poste qui semble vacant….

Leur relation naissante survivra-t-elle à tant de compétitivité dans le monde impitoyable des agences du showbiz ?

****

MA NOTE : 4,5/5

Le duo Christina Lauren est l’une des raisons pour lesquelles j’ai commencé à lire de la Romance/New Adult, quel que soit l’appellation de ce genre littéraire.

La série Beautiful Bastard a été pour moi une véritable révélation il y a quelques années, et depuis, je n’ai plus arrêté.

Pourtant, DATING YOU HATING YOU est légèrement différent de ce que ce duo a l’habitude d’écrire.

Mais cela n’en est pas moins une excellente lecture.

La trame principale est bien entendu l’histoire d’amour entre Evie et Carter, et encore une fois la plume de Christina Lauren est impeccable.

Il y a du charme, de la passion, du drame de l’humour (plusieurs éclats de rire sont garantis).

Donc jusqu’ici rien de nouveau, me direz-vous.

Or ce que j’ai réellement apprécié, c’est l’autre sujet qui y est traité : la femme dans le monde du travail, et tous les obstacles qu’elle doit surmonter, ou plutôt, tous les obstacles SUPPLÉMENTAIRES qu’elle doit surmonter pour le simple fait d’être une femme.

Et là, le duo CL a parfaitement traité le sujet.

Que ce soit à travers le point de vue d’Evie, qui subit son patron depuis des années, mais également à travers le point de vue de Carter, qui réalise peu à peu qu’au-delà de leur duel professionnel pour garder le poste si convoité, son monde professionnel (et soyons honnêtes, le monde professionnel en général, hélas) est sans pitié et bien plus exigeant et injuste pour une femme aussi qualifiée (si ce n’est plus) que lui.

C’est donc sans surprise que je vous recommande le prochain Christina Lauren. Pour la plume, la romance et cette touche de revendication féministe !

** Mes remerciements à Gallery Books**

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s