The Do-Over de Julie A. Richman

The Do-Over de Julie A. Richman

Sortie (VO): le 26 janvier 2017.

Ma note : 3,5 /5

 photo The Do-Over Julie A. Richman_zpsidlerudx.jpg

Vous avez sans doute entendu parler de la théorie des degrés de séparation…

THE DO-OVER, c’est l’histoire de deux âmes sœurs qui se sont frôlées sans le savoir pendant des années, ont fréquenté les mêmes lieux, sont allées aux mêmes concerts, partagent pratiquement les mêmes goûts, et finissent par se rencontrer lorsqu’ils ont la vingtaine, en pleine mer.

Wes et Tara ont un feeling immédiat et rarissime. Ils parlent jusqu’à l’aube, et pourtant, leurs chemins se séparent rapidement ; en effet, Wes a une petite amie en terre ferme, une petite sœur assez insupportable qui voyage avec lui, et les « circonstances » ne leur sont finalement pas du tout favorables à bord… On pourrait même dire que le destin s’amuse à leur mettre des bâtons dans les roues.

C’est donc le cœur brisé que Tara descend du bateau et Wes conservera une place spéciale dans son cœur au fil des ans, comme un beau souvenir…

 photo DoOverTeaser_zpskx7iozif.jpg

Puis les années passent.

À l’aube de la quarantaine, Tara est fraîchement divorcée et mère d’une adolescente. Elle prend un nouveau départ et décide de se reprendre en main car après des années à s’être dévouée à sa famille, elle considère qu’il est plus que temps de se placer (un peu) en premier, pour changer. Et à l’ère des TIC et des réseaux sociaux, elle franchit même le pas et succombe aux suggestions de ses amies qui lui conseillent de se remettre « sur le marché ». Les sites de rencontres semblent donc une bonne option… or cette idée se solde par un échec, voire un désastre, sans lendemain.

Et ironiquement c’est à ce moment que Wes revient dans la vie de Tara, encore une fois par un caprice du destin – ou parce que cette théorie des degrés de séparation pourrait bien avoir du vrai –

Wes n’a certainement pas oublié Tara, et ils semblent enfin se retrouver au bon moment.

Mais son passé à elle, et ses circonstances familiales et affectives à lui, risquent bien de tout détruire, et ce qui semblait être une deuxième chance pourrait bien être gâchée à jamais….

Ce que j’ai aimé :

–          On accroche tout de suite avec l’intrigue et les personnages

–          Notre petit cœur est délicieusement malmené au gré des caprices du hasard qui semble prendre un malin plaisir à les séparer.

–          Très romantique, des moments réellement touchants

–          Des personnages qui ont la quarantaine !! Youpi !!!!

–          Humour

Ce que j’ai moins aimé :

–          La trame des « figurines » ; sans vouloir trop en dévoiler, je dirai simplement que cet aspect ne m’a pas vraiment convaincue et à la fin du livre je n’ai pas vraiment eu le sentiment qu’elle ait apporté quelque chose d’important à l’histoire (sauf, peut-être, un évènement assez drôle à Paris….)

–          Les dialogues avec sa fille ado ont parfois frise le cliché car elle abuse parfois un peu du « like », mais bon… après tout dans la « vraie vie », beaucoup d’ados abusent aussi des « j’veux dire…. » par exemple…

Avertissement aussi pour le lecteur :

Scènes explicites de sexe

Maladie mortelle traitée également dans la trame.

Conclusion :

C’était mon premier livre de Julie A. Richman, et c’était une agréable surprise. D’ailleurs, les retours sont bons pour ses autres livres. Cette histoire m’a vraiment donné envie d’en lire d’autres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s